[Test] Pure Farming 2018 (Xbox One)

0

Vous adorez la nature? Vous voulez savoir ce que ça fait d’avoir à gérer une ferme entière? Vous vous sentez l’âme d’un(e) vrai/e fermier(ère)? Pure Farming 2018 peut être fait pour vous. Le jeu est développé par Ice Flames et édité par Techland, vendu au prix de 49,99 euros sur PC, PS4 et Xbox One. Le jeu nous permettra de cultiver divers céréales (orge/blé/riz..), selon la zone géographique, mais ce n’est pas tout, on pourra aussi cultiver des pommes, des poires, des cerises, ou bien planter des tomates… dans des serres, mais ce n’est encore pas tout . . . On pourra également élever des moutons, des vaches ou bien des poules !! Il y a tellement de chose à faire que l’on ne saura pas où donner de la tête. Qui n’a pas rêvé étant enfant de conduire un tracteur ou bien une moissonneuse-batteuse ?? Dans pure Farming 2018, cela sera également possible. On pourra compter sur un choix innombrable de tracteurs et de moissonneuse-batteuse, mais avant de craquer, il faudra s’assurer d’avoir la somme nécessaire et pour cela rien de tel que de cultiver ces champs et de s’occuper de son élevage correctement. Pour moi, Pure Farming 2018 est tout simplement une simulation pour ferme où il faudra s’occuper de tout un tas chose, qui demanderont beaucoup beaucoup temps, tout en récoltant de l’argent qui permettra d’améliorer la ferme (silo à grain, serre et pleins d’autres encore), et bien entendu d’acheter du matériels agricoles. Si vous êtes allergique au simulation ou bien vous n’aimez pas passer un temps fou sur la/les même(s) tâche(s) PASSEZ votre chemin car le jeu ne vous plaira pas du tout. Mais si comme moi vous êtes curieux, que la simulation ne vous dérange pas et vous avez l’âme d’un(e) fermier/fermière, il se pourrait que le jeu vous intéresse. Mais avant de vous lancez dans l’aventure, lisez attentivement mon test 🙂

Une fois le jeu lancé, plusieurs choix s’ouvrent à nous :on peut soit opter pour le mode “ma première ferme” ou “défis de ferme” ou bien “bac à sable”. Le premier est un didacticiel géant qui nous apprendra les mécanismes du jeu. Le second est un tas de défis qu’il faudra relever dans un temps imparti. Et le dernier sera le plus intéressant de tous, puisqu’il s’agit ni plus ni moins du mode pour gérer complément et librement sa ferme. Le mode “ma première ferme” est une étape importante si vous voulez bien comprendre les mécanismes du jeu et les possibilités offertes par le gameplay. On a même le droit ici à une petite histoire familiale. Nous reprenons tout simplement la ferme de notre grand-père et avec les dettes qui vont avec bien sûr.

Justement, pour apprendre ses mécanismes, le jeu nous prend par la main en proposant divers missions (principales) : chercher le tracteur, atteler la remorque ou bien d’aller moissonner un champs et pleins d’autres encore. Mais en plus de ces missions, on aura également des petites missions secondaires où il faudra venir en aide à d’autres fermiers. Ces missions secondaires seront limités dans le temps, en cas de succès, cela apportera de l’argent.

De l’argent, on en aura bien besoin pour rembourser notre crédit, mais aussi pour acheter du matériels, des céréales pour les champs, du gasoil ou bien l’amélioration de certaines structures;  vous n’avez pas ou plus assez d’argent? On pourra toujours demander un autre prêt. Mais malheureusement, ici, on ne sera pas libre de nos mouvements. Le jeu se contente de nous montrer le chemin des mécanismes pour profiter enfin pleinement du mode “bac à sable”. Mais avant d’aller plus loin, je vais parler de la qualité technique de Pure Farming 2018, qui reste une petite déception sur Xbox One (S), sauf tous ce qui est tracteurs, moissonneuses, remorques et accessoires agricoles. En revanche, que dire de ce qui nous entoure?? Excusez-moi mais franchement, c’est moche, cela manque également de vie, pas d’oiseaux dans les champs ni dans les airs, pas de lapins ou de renards qui s’enfuient des les champs lorsque l’on moissonne, ni même de chien ou de chat dans la cour de notre ferme, sérieux ???? Le jeu souffre de quelque ralentissement dans certains passages et tu te demandes pourquoi les textures sont pauvres?? Le clipping est omniprésent, la technique n’est pas de la partie et cela reste bien dommage. Si on passe au dessus de cela, le jeu reste plutôt agréable à prendre en mains et on prend vite goût à s’occuper de notre petite ferme.

Là où Pure Farming 2018 devient vraiment intéressant c’est grâce à son mode “bac sable” : ici on gère à 100% notre ferme et à notre envie. On peut également choisir sa zone géographique : Montana, Italie, Colombie, Japon et Allemagne. Si vous avez pré-commandé le jeu, chacune des zones proposent sa propre culture et certaines proposent même l’élevage de bétail. On pourra également choisir sa balance de départ (budget), allant de 25 000 à 200 000 dollars. J’ai pris un réel plaisir à jouer à ce mode “bac à sable” car une fois que l’on a bien compris le fonctionnement du jeu, on fait ce que l’on veut, à nous de choisir par où l’on veut commencer et je peux vous dire qu’il y a de quoi faire. Si vous n’êtes pas patient, vous n’aimez pas refaire et refaire la même chose, Pure Farming 2018 n’est pas fait pour vous. Que dire de la bande-son? Et bien, ne vous attendez pas à avoir une quelconque musique de fond car il n’y en a absolument pas, il faudra se contenter des bruits de nos véhicules et quelques bruits d’animaux et rien d’autre.

Conclusion

Pure Farming 2018 reste pour moi une expérience mitigée sur Xbox One S. Le jeu n’est pas très beau, à l’exception des véhicules, on rencontre quelque soucis technique. L’ensemble manque cruellement de vie, la bande-son fait le strict minimum. En revanche, la prise en main reste plutôt simple, une fois le mode “ma première ferme” terminé. Le mode “bac à sable” est très agréable et si l’on fait attraction des défauts, on prend du plaisir à s’occuper de notre ferme et cela prend BEAUCOUP de temps entre les champs de céréales, les serres à tomates, les choux; rajoutez à cela les divers animaux (poules, vaches, chèvres).

 

60% Bon

+ Etre en pleine nature, c'est reposant.
+ Jouabilité.
+Durée de vie.
- Des ralentissements.
- Pas de musique de fond.
- Manque de vie ( Pas d'animaux sauvage).

  • 60 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply