[Test] Monster Energy Supercross (Xbox One)

0

Merci à l’éditeur pour l’envoi de ce code.

Je ne suis pas un grand fan des courses de motos et je m’y connais absolument pas, en revanche en ce qui concerne les jeux j’adorais la licence motoGP (dernier jeu en date MotoGP 2008) et je prenais un réel plaisir à y jouer quand j’étais adolescent et dans les années 2000. J’avais mis la main sur un sympathique jeu de moto-cross : “Supercross 2000” sur la toute première Playstation et je peux vous dire que j’avais adoré ce jeu et j’y ai passé des heures et des heures. Depuis ce jour, je n’ai jamais rejoué à un jeu de moto-cross sur console et pourtant il y en a eu. Voilà que le 13 février 2018 sortie du “Monster Energy Supercross“. Le jeu est développé par le studio Milestone et édité par Big Ben, disponible sur différentes plateformes : PS4/Xbox One/PC et Nintendo Switch. Ici je vais m’attaquer à la version Xbox One (testé sur une One S). Cela fait 18 ans que je n’ai pas mis la main sur un jeu de motocross, jusque là aucun ne m’avais attiré l’attention, à l’annonce de Monster Energy Supercross et plus particulièrement grâce à diverse vidéo, j’ai commencé à m’y m’intéresser de plus près.

 

Le voilà enfin entre mes mains, vais-je y passer autant de temps que sur Supercross 2000 ??? Je l’espère beaucoup. Le jeu pèse  environ 36Go en téléchargement ce qui reste raisonnable. Une fois lancé, on ne tombera pas tout de suite sur le menu, on sera immédiatement propulsé dans le feu de l’action : on peut appeler ça une course d’initiation. Ce qui frappe tout de suite c’est la partie graphique du jeu qui, comment dire, est réussie et je ne m’attendais pas à ça, je pensais être déçu et bien pas du tout !! Autre grande surprise : la cérémonie d’ouverture avec en plus la présentation des pilotes avec les commentaires du présentateur Ralph Sheheen (speaker TV officiel), de ce côté là, les fans seront servis et ravis. Cette course nous met tout de suite dans l’action. Le jeu est beau. Les pilotes et motos sont très soignés, de même que les stades, pistes et à côté. On trouve également tout un tas d’effets de particules et de lumière vraiment convaincants. Le jeu propose tout un tas d’effets qui nous immerge encore plus : voir le vent se faufiler dans notre blouson/veste et juste génial, la boue sur la moto/pilotes, les reflets de lumière sur les flaques d’eau … Les différents stadiums que l’on parcours sont très réussis. Point négatif : les spectateurs font “tâche” ici, idem pour la femme avec le panneau au début de course, le titre est porté sous Unreal Engine 4 par Milestone, j’ai également rencontré quelque baisse de framerate surtout au début de course avec tous les pilotes à l’écran, après ça, plus rien, le jeu restait stable tout au long de la course. Le menu principal reste pratique et très agréable à l’œil. On trouvera notre pilote au milieu de l’écran, notre niveau et profil en haut à droite puis en bas notre nombre total de crédit gagné, le côté gauche sera réservé au nombreux mode : solo,  Xbox live,  personnalisation, éditeur de circuit, les options, contenus téléchargeables et pour finir les bonus. Le mode solo propose ce qu’il y a de plus basique dans n’importe quel jeux motorisé : épreuve unique, contre-la-montre, carrière et championnat, la plus important pour moi ici reste le mode carrière. Il faudra créer son pilote, choisir la marque de sa moto, choisir un sponsor….

 

 

 Le jeu propose  l’intégralité du championnat officiel 2017 (pilotes, pistes, équipes…). Une mise à jour pour celle de 2018 ???

Mais, malheureusement la personnalisation reste limité, TROP limité, par exemple pour la personnalisation de notre pilote, ne comptez pas que se soit aussi poussé que Mass Effect ou Skyrim, ici il faudra se contenter de visage prédéfini (moins d’une dizaines), idem pour la coupe de cheveux et la pilosité, le point vient de la possibilité de choisir le numéro sur notre combinaison ainsi que la police d’écriture de notre nom. En ce qui concerne la moto, ne comptez pas choisir la couleur, il faudra choisir parmi les propositions, en revanche côté sponsor, il y aura pas mal de choix. On commence notre carrière en 250cc (il faudra choisir entre côte ouest et est) pour ainsi viser le 450cc, notre principal objectif sera bien entendu d’arriver number one, mais pour pimenter un peu l’ensemble, on trouvera quelque objectif à remplir. Une fois passé en 450cc, on trouvera une réelle différence et la jouabilité demandera beaucoup plus de finesse dans les pilotages étant plus puissants. Les crédits gagnés serviront à acheter de l’équipement, mais aussi des points de prestige pour monter en niveau et débloquer différents grades et titres à apposer à notre carte de joueur in-game. Six défis seront également à réaliser afin de gagner de l’équipement exclusif. Petit point négatif : le temps de chargement avant chaque course est assez long (15-20 secondes).

 

Comme je disais un peu plus haut, le jeu est réussi visuellement, la jouabilité arcade l’est également, le jeu mise beaucoup sur la sensation de vitesse, et même un peu trop lorsqu’on arrive souvent trop vite dans un virage ou sur certaines bosses et qu’on se retrouve vite dans le hors piste même en freinant. Après 2-3 courses, on maîtrise la bête, il faudra également  bien négocier un virage, faire attention lors de la réception d’un saut au risque de faire un joli carton, faire attention aux ornières dans les virages au risque de chuter. Par contre, dans certains moment, la physique laisse à désirer, dommage également de ne pas pouvoir faire de figure lors de “grand” saut. Quant a l’I.A, elle joue aux yo-yo, dans certaines courses, elle sera vraiment à la ramasse et ne fera aucun effort pour nous barrer la route, et dans d’autres elle sera vraiment tordue.

Autre mode très intéressant dans ce Monster Energy Supercross est l’éditeur de circuit. On commence par choisir parmi 8 stades prédéfinis de différentes formes/tailles et à positionner la ligne de départ, puis de faire le tracer de notre piste et de placer les sauts, dommage que les virages soient déjà pré-construit. Puis une fois finit, on pourra partager notre circuit avec la communauté et ainsi y jouer en ligne ou non. Dans son ensemble, il y aura de quoi faire dans ce Monster Energy Supercross, en tout cas, j’ai passé de très bon moment et c’est loin d’être fini, je vais encore rouler dans la boue pour un bon moment !!!!! Et vous ???

Conclusion

Monster Energy Supercross est un très bon jeu de motocross, il serait dommage de passer à côté surtout si vous êtes un fan de ce sport motorisé. Je ne suis pas un “gros” fan et pourtant je me suis éclaté à y jouer. Le mode carrière est très intéressant, idem pour l’éditeur de circuit. Le jeu est réussi techniquement, la jouabilité orientée arcade est facile à prendre en main et reste efficace.

Allez, laissez-vous tenter ! ! !

 

70% Bon

+ Graphique réussi
+ Jouabilté au top
+ L'éditeur de niveau bien vu
+ Championnat officiel 2017 (Pilotes, circuits..)
- L'IA perfectible
- Personnalisation pilote et motocross limitées
- Ralentissement (pilotes tous réunis à l'écran)

  • 70 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.