[Test] Human Fall Flat (Nintendo Switch)

0

Ces derniers temps, je propose pas mal de tests concernant des jeux Nintendo Switch et plus particulièrement des jeux de studios indépendants. Et malheureusement la plupart des jeux étant déjà sorties sur divers plate-formes et plus particulièrement sur smartphone (Beach Buggy Racing, Violett, Oceanhorn…). Alors oui, ces portages sont réussis. Cela reste des portages de jeu smartphone puis de console (PS4/Xbox One) et PC pour enfin finir en version Nintendo Switch. Aujourd’hui, je vais vous parler de Human Fall Fat, un jeu qui, malheureusement n’est pas une exclue Nintendo, mais “encore” un titre déjà sortie sur une autre plate-forme est cette fois-ci sur le PC. Le jeu est sortie depuis le 22 juillet 2016 sur ce dernier. La version Switch quant à elle est disponible depuis le 7 décembre 2017 au prix de 14,99 euros. Le jeu est édité par Cure Digital. Human Fall Fat qu’est-ce que c’est ???

 

C’est un jeu qui joue beaucoup, passionnément, énormément avec la physique. Une physique surprenante et délirante pour résoudre différents casse-têtes. Ici, on contrôlera un petit bonhomme tout blanc nommé “Bob”. Bob n’est pas comme tout le monde, son corps est comme qui dirait flexible. Le jeu m’a tout de suite fait penser à une autre bizarrerie du jeu vidéo : Octodad également disponible sur l’eShop; rien que pour ses déplacements et dans son principe. Passons maintenant au jeu : une fois arrivée sur le menu, à droite de l’écran, nous aurons notre petit Bob qui ne porte aucune tenue et tout blanc. Vous êtes “allergique” à tout ça ? Rien de bien méchant, il suffit de passer par la case personnalisation et, oui, il y a déjà tout un tas de vêtements/costumes (policier, facteur, bricoleur) pour notre petit Bob, ou le choix de sa couleur (qui reste TRÈS basique), après tout cela, lancez-vous dans l’aventure extraordinaire de Bob. Bien entendu, on commencera le jeu avec un didacticiel qui nous lance immédiatement sur une plate-forme ou plateau, comme la plupart des niveaux que l’on parcourt. On y apprendra les fondamentaux (déplacement, mouvement des bras, saut…). A partir de là, on remarque vite que Bob demandera un bout de temps pour s’habituer à ces mouvements.

 

Le déplacement/mouvement de Bob demande un petit temps d’adaptation, malheureusement elle ne plaira pas à tout le monde. 

En effet, les bras de Bob sont gérés indépendamment l’un de l’autre. La gâchette ZR vous permettra d’utiliser le bras droit et ZL, le bras gauche. Pour l’orientation, il suffira de jouer avec la caméra pour avoir le meilleur angle possible. Bob sait également sauter (touche A). Ne vous attendez pas à un saut de gazelle tout de même, mais ce n’est pas tout, il sait aussi se coucher à terre (touche X). Une fois l’ensemble à peu près acquis, même si cette dernière ne plaira pas à tout le monde, lancez-vous enfin dans la vraie aventure. Dans Human Fall Flat, nous trouvons 8 environnements/niveaux, puzzles et énigmes à résoudre. Les premiers niveaux restant assez faciles, la difficulté monte petit à petit et notre cerveau sera mis à rude épreuve. Les niveaux jouent beaucoup avec la physique “assez” particulière du jeu. Dans certains cas, le jeu devient frustrant : imaginez-vous faire une action qui vous prend pas mal de temps et chaque action se termine par un échec totale et une belle chute dans le vide, FRUSTRANT NON !!! Mais heureusement que l’on reprend au dernier point de contrôle et qu’il y en a très régulièrement. Le jeu comporte également un mode multijoueur très sympathique, et qui demande une bonne entente avec son coéquipier, au risque d’une bonne prise de tête.

 

On rencontre souvent des checkpoints et heureusement !!!

Ce qui reste le plus dommage dans Human Fall Flat, c’est de ne pas pouvoir courir. Et oui, aucune touche dédiée pour un petit marathon, frustrant surtout lors que l’on doit recommencer encore et encore une action au dernier checkpoint et que Bob soit inapte à la course. Une fois passée cette bref petite déception, il reste quoi de négatif dans Human Fall Flat ?? Le jeu est plutôt joli dans son ensemble et j’ai vite accroché à cette patte graphique. On se croirait dans un monde de pâte à modeler. En revanche, j’ai rencontré quelques petits ralentissements en mode portable et très souvent lorsque l’on tourne la caméra en même temps qu’un déplacement, cela reste assez gênant lors d’un saut ou d’une action importante. Quant à la bande-son, elle colle parfaitement à cet univers et reste douce à nos oreilles tout au long de l’aventure. Comme je le disais un peu plus haut, le jeu s’étale sur 8 niveaux. Chaque fin de niveaux se termine par une chute libre de notre cher Bob, qui atterrit sur la prochaine plateforme. Il faudra environ 5-6 heures de jeu pour en venir à bout, ce qui reste honnête, même si j’aurais aimer avoir des niveaux supplémentaires dans cette version.

Conclusion

Human Fall Flat est un très bon portage et un très bon jeu de réflexion. Alors oui, cette version Nintendo Switch rencontre quelque petit soucis technique (ralentissement) uniquement en mode portable, mais n’empêche en rien d’y jouer. Une fois dans la peau de Bob, on a du mal à lâcher la manette. La jouabilité et surtout les déplacements/mouvements de Bob demandent un petit temps d’adaptation. Une fois tout cela maîtrisé, ce n’est que du bonheur et drôle. Le seul petit point négatif, est de ne pas pouvoir courir (aucune touche dédiée).

La durée de vie reste honnête, même si j’aurais aimé des niveaux supplémentaires pour cette version.

Je vous conseille de jeter un œil à ce sympathique et voir de vous lancez dans l’aventure de ce petit jeu agréable, surtout si vous ne connaissez absolument pas ce jeu.

 

80% Awesome

+ bande son réussie
+ Bob attachant
+ Jouabilité sympathique
+ Durée de vie
+ Mode multijoueur
- Ralentissement en mode portable
- Avoir plus de niveaux pour un ce portage
-Ne pas avoir de touche pour courir

  • 80 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply