[Test] Dynasty Warriors 9 (Xbox One)

0

Merci à l’éditeur pour l’envoi de ce code.

Le 13 Février 2018 : sortie Dynasty Warriors 9. Cette épisode mise sur du renouveau; finit le monde fermé, place au monde ouvert, mais cela va-t’il fonctionner ?? La dernière fois que j’ai touché à la licence, ça remonte à un bon moment; le dernier en date est Dynasty Warriors 6 sur PS3 sortie en 2008. J’apprécie beaucoup la licence pour le défouloir qu’elle proposait. Quel “kiff” de pouvoir se plonger dans des batailles et massacrer des tonnes et des tonnes de soldats, mais ce n’est pas la seul raison pour laquelle j’apprécie la licence, c’est aussi le fait que le scénario soit basé sur un roman historique chinois, l’Histoire des Trois Royaumes qui se déroule entre 184 et 280 après. J.-C. Le royaume des Wei, le royaume des Shu, le royaume de Wu et le royaume du Jin s’affrontent pour la domination de la Chine. Chaque niveau reconstitue une des nombreuses batailles de l’époque des Trois royaumes de Chine. Le fait que j’adore la Chine aide également. Depuis le commencement de la licence en 1997, il faut dire que la série n’a pas évolué beaucoup et cette épisode saute un GRAND pas pour s’ouvrir à un monde ouvert. Pour tous ceux qui ne connaissent pas la licence Dynasty Warriors, il s’agit d’un Beat’em all ou plus connu sur le nom de musô (un tas d’ennemis à l’écran qu’il faut éliminer).

Dynasty Warriors 9 est développé par Oméga Force et édité par Koei Tecmo, disponible sur PS4/Xbox One et PC, au prix de 69,99 euros. Il y a quelques années, la licence me posait quelque problème/soucis de compréhension, mais pas qu’à moi malheureusement. Les jeux ne proposaient aucune traduction en français, tout était en anglais, même si cela n’empêche en rien d’ y jouer. Le problème a été résolu dans ce Dynasty Warriors 9 qui propose désormais une traduction française, cela ouvrira la porte à pas mal de monde.

Enfin une traduction française dans Dynasty Warriors.

Attaquons-nous au mode principal qui est l’histoire de ce jeu. Ici nous aurons la possibilité de choisir parmi 3 clans principaux (pour le moment) : Wei, Wu, Shu, représentés pour le moment par Cao Cao (bleu), Sun Jian (rouge) et Liu Bei (vert) et oui cela reste peu et tant mieux car le choix sera moins dur, mais au fur et à mesure de notre avancement dans l’histoire, on débloquera des tonnes et des tonnes de personnages jouables par la suite. A ce moment là, si vous comptez changer de personnage, le choix deviendra cornélien car il y a environ 90 personnages. Attention toutefois plusieurs héros ne seront jouables que sur certains chapitres. Le casting est conséquent, maintenant reste à voir si le jeu me prendra (toujours) aux trippes ou je lâcherais vite fait la manette, après avoir choisi mon héros “Cao Cao“, je me lance enfin dans la bataille. L’histoire de Dynasty Warriors 9 raconte le récit épique qui retrace les événements à l’origine de la création des royaumes de Wei, Wu et Shu, et aux dissensions qui ont suivi, malheureusement l’ensemble reste un peu trop simpliste dans sa narration, le mode histoire se découpe en plusieurs chapitres, la durée de chacun dépend de notre façon de jouer/penser, par exemple le premier chapitre peut être fini en (gros) 20 minutes, si l’on s’occupe principalement des missions principales. On peut faire le même procédé pour chaque chapitres.

 

Le contenu est vraiment impressionnant.

Si l’on fait que les quêtes principales, on se gâche le plaisir de Dynasty Warriors 9. Alors oui on peut faire uniquement les quêtes, mais la tâche sera de plus en plus dur à chaque chapitre pour battre les guerriers légendaires, le niveau de notre personnage aura du mal à suivre car on ne l’aura pas augmenter de niveau en faisant les à côtés, qui sont les quêtes secondaires. Moi j’ai préféré opérer autrement, ayant un monde ouvert le jeu propose pas mal de possibilité comme des missions secondaires, de la chasse/pêche et bien entendu de la capture de camps ennemis. Bon j’avoue, à certains moments, on doit partir à l’autre bout de la carte pour pas grand chose, la plupart des missions secondaires consistent à tuer tels ou tels ennemis (humains/bêtes), mais cela aidera beaucoup dans l’augmentation de notre niveau, idem pour la chasse/pêche qui servira également pour certaines fabrications (potions..).

On peux également acquérir une bâtisse qui va nous permettre de fabriquer, cuisiner, améliorer nos relations avec nos compagnons et bien d’autre encore. La série fait également un premier essai dans le monde de l’open word, cela reste réussi même si l’environnement reste un peu vide. Quant à la capture des camps ennemis, elle fera diminuer le moral et la force de l’ennemi et lors de l’assaut final d’un chapitre, cela sera bien utile pour avoir toutes les chances de notre côté pour remporter la bataille, mais attention, si nous pouvons attaquer, l’ennemi le peut également, alors surveillez bien votre carte car elle peut être vite reprise par le clan adverse !! Le jeu a un côté RPG, chaque élimination, chaque mission et autres quêtes annexes, octroient des points à répartir pour accroître la santé, la force, la vitesse… Il faudra également choisir la bonne arme, les bons accessoires, les bons items ainsi qu’a crafter auprès d’un marchand. Les batailles dans Dynasty Warriors sont toujours un vrai régal. Le “kiff” de massacrer des tonnes d’ennemis à l’écran, la révélation provient des actions contextuelles (Reactive Attack) et des coups spéciaux (Trigger Attack) qui dynamisent les phases d’actions et brisent la routine des affrontements, les attaques spéciales sont toujours de la partie et encore spectaculaire. La musique reste toujours aussi accrochante qu’avant, cette dernière sera douce pendant les phases “balade” et beaucoup plus rythmée lors des combats. A l’écran, on trouvera 3 barres qui correspondent à la santé, le spécial et notre endurance. En revanche, je ne comprend pas trop bien pourquoi avoir mis une barre pour l’endurance vu à la vitesse qu’elle se remplie.

Avoir un monde ouvert dans cet univers est plutôt une bonne chose, on peut ainsi couper la routine du 100% action si on le souhaite et aller chasser/pêcher, rechercher et ramasser les cargaisons ennemis. Le cycle jour-nuit et la météo dynamique reste sympathique. On peut très bien parcourir la carte à pied qu’à cheval et en parlant de notre fidèle destrier, il reste facile à prendre en main, il faudra faire aussi attention à l’endurance de celui-ci. Le cheval de départ ne vous plaît pas? Il suffit de passer chez un marchant et d’en acheter un autre. Le plus gros point noir de ce Dynasty Warriors 9 reste ses nombreuses chutes de framerates et bugs de collision qui, je l’espère, seront réglés par un futur patch. Que dire de la partie graphique du jeu?? C’est une vraie déception : le titre n’est pas digne d’un jeu PS4/Xbox One. Si vous vous intéressez au jeu, un temps soit peu, vous découvrirez que la durée de vie est juste énorme et les possibilités que peuvent apporter l’open world à la licence.

Conclusion

Alors oui, Dynasty Warriors 9 est moche sur Xbox One, oui il rencontre des soucis techniques, mais j’ai pris un réel plaisir à y jouer et en français. Le jeu reste toujours un bon défouloir, s’ouvrir au monde de l’open world reste pour moi, une excellente idée et coupe la routine du 100% action, même si on trouve quelques imperfections (décors vide…). Le jeu a une durée de vie colossale. La musique est toujours aussi entraînante dans les combats.

Ne restez pas bloqué sur la partie graphique/technique du jeu, de ce point vu, vous éteindrez vite la console et TV. Laissez-lui une chance de vous séduire petit à petit :).

J’ai pris plaisir de me lancer dans la bataille. Pour moi, Dynasty Warriors 9 c’est OUI !!

 

70% Bon

+ L'open world.
+ Contenu énorme.
+ La monté en puissance de notre perso petit à petit.
+ Le défouloir toujours présent.
- Techniquement indigne de la Xbox One/PS4.
- Chute de framerates et bugs.

  • 70 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.