[Test] F1 2018 (Xbox One)

0

Voici qu’arrive chez nous, un nouveau jeu de formule 1, il s’agit ni plus ni moins de F1 2018 qui débarque sur différentes plateformes : Xbox One, PS4 et PC, pas de version pour la Nintendo Switch en vue pour le moment !!! Au commande du jeu, toujours Codemaster qui essaye d’améliorer la licence année après année. Cela fait un bon nombre d’année que j’ai décroché aux jeux de formule 1 sur console, mes deux derniers en date étaient F1 2011 sur PS3 et PSVita, les suites hormis F1 2017, j’y ai joué chez des amis et le jeu ne m’avait pas tellement convaincu. F1 2017 avait l’air d’être prometteur, mais malheureusement, je n’ai pas voulu franchir le cap. Mais aux vues des différents trailers de F1 2018, celui-ci avait l’air d’être VRAIMENT prometteur et accrocheur, les développeurs ont l’air d’avoir mis le paquet dans cette suite. Mais qu’en est-il réellement ??? Le jeu tourne-t-il correctement ??? Est-il visuellement réussi ??? J’avais encore pleins de questions qui me passaient par la tête !!!

Cela fait 7 ans que je n’ai pas touché à la licence, et pourtant à cette époque j’étais fan de course de F1, mais ayant vu jouer des amis sur les différentes versions qui ont suivi F1 2011, je me suis trouvé avec une belle déception avec pas beaucoup d’amélioration que se soit visuellement, que dans le contenu. Hormis F1 2017 qui me faisait de l’œil, mais je n’ai pas voulu franchir le pas. Avec le recul, je me dis que j’ai bien fait de ne pas avoir craqué au vu de cette version 2018. Je tiens tout d’abord à remercier Océane pour l’envoi de cet exemplaire 🙂 Une fois la galette dans la console, attendez-vous à une bonne mise à jour. Arrivé sur le menu, on découvre une pléthore de mode de jeu et ça c’est vraiment cool, ce qui augura une durée de vie titanesque. On retrouve le mode principale du jeu : la carrière, ici on crééra son propre pilote. La personnalisation physique reste basique : choix des traits du visage, couleurs de peau, coupe de cheveux … On pourra également choisir son casque de pilote parmi la sélection, et bien entendu, il faudra choisir une écurie. Vient ensuite le mode Grand Prix : ici on participera à un week-end de course ou bien, à vous d’en créer un; le multi-joueur : je vais pas faire un dessin avec ce mode, vous savez ce que c’est; le contre-la-montre : vous battez votre chrono; les épreuves : les objectifs sont spécifiques et il faudra les télécharger en ligne; et pour finir, le mode Championnats : on trouvera plusieurs championnats dispersés sur 20 courses différentes, elles ne seront pas toutes débloquées, il faudra pour cela gagner un certains nombres d’étoiles. On retrouvera également 20 épreuves rétro. Bien entendu , le mode qui reste le plus important dans ce F1 2018, pour ma part, sera le mode carrière, qui intègre cette année une petite nouvelle : une journaliste. Cette dernière a pour but de nous poser des questions bien entendu après chaque étape de Grand Prix, mais est-ce que cela impactera quelque chose sur nous ou notre entourage (écurie, pilote adverse…), et bien la réponse est OUI.

Les interrogations ne sont pas vraiment subtiles, mais elles ont le mérite de nous permettre de choisir entre quatre réponses, et c’est cela qui devient intéressant. Ce qui permettra à l’écurie et celle adverse de cerner notre personnage, mais également d’augmenter notre notoriété par exemple, auprès de la section “Recherche & Développement” par exemple et d’obtenir un meilleur rendement, mais attention toutefois de ne pas froisser l’ego de votre coéquipier. Sinon que dire de ce mode carrière ??? Elle reste vraiment excellente, elle peut se passer sur plusieurs saisons et notre contrat de pilote peut se passer dans différente écurie, un conseil lors de votre choix de l’écurie, voyez petit, moi par exemple, j’ai choisi Sauber et je vise un contrat chez Ferrari/Renault/Mercedes, oui les objectifs de mission/contrat lors des courses seront bien différentes selon le niveau de renommé de l’écurie.

Exemple chez Sauber : mon objectif de fin de saison sera de finir au moins en 15-16ème position dans la plupart des courses, en revanche si l’on prend Ferrari, il faudra au minimum être sur le podium, mais attention on sera juger tout le long de notre saison et l’on peut très bien se retrouver à la porte si certaines conditions ne sont pas remplies. Le niveau de difficulté est bien différent. Selon le résultat de chaque courses et les réponses apportées à la journaliste, cela apportera la notoriété de notre pilote pour son écurie/équipes et l’intérêt pour celle adverse, et ce qui permettra également de débloquer des améliorations techniques pour notre monoplace. Je trouve le mode carrière très bien construit cette année et “très” prenant. Côté technique, le jeu est beau et fluide. Il tourne parfaitement en 60fps et en 4k sur Xbox One X, les monoplaces sont superbement modélisés, idem pour les pilotes, les circuits sont d’une splendeur, les détails sont là, chaque trace de freinage se retrouvera sur le bitume, la fumée d’un accident ou d’un gros freinage sera là ,on peut voir le grain de l’asphalte, les imperfections des gants du pilote, que dire du temps qui se fait en temps réel, une merveille !!!

Et bien d’autres encore pour nous en mettre pleins la vue !!!! La jouabilité n’est pas en reste, la sensation de vitesse de chaque monoplaces est bien présente et différente, les suspensions de notre monoplace sont superbement retranscrites, on ressent le moindre choc, on les sens se déformer, ce qui donne encore plus d’immersion à l’ensemble. Quant à l’I.A de nos concurrents, elle est vraiment bien dosée et elle ne vous fera pas de cadeau. Lors des dépassements, leurs conduites sont vraiment agressives. Seul point négatif à tout ça, c’est d’aller voir du côté des pénalités, nos adversaires n’ont pas peur de vous foncer dedans, malheureusement, et dans la plupart des cas, c’est nous qui nous verrons pénaliser par les juges, pas très logique !!!! La bande-son quant à elle, est réussie, les bruits de chaque monoplaces sont différents, on entend le vent frapper notre casque, le moindre bruit de notre monoplace (freinage, accélération, dérapage….) est fidèlement retranscrit. Les voix des commentateurs sont en français, et le doublage des voix françaises est réussi à ma grande surprise, cela nous immerge encore plus dans la course. Du côté de la durée de vie, elle est juste TITANESQUE, entre le mode carrière, le Grand Prix, le multijoueur, le contre-la-montre, les épreuves et le championnats, vous allez en passer des nuits et des nuits blanches.

 

Conclusion

F1 2018 est tout simplement excellent dans son domaine, j’ai enfin pu renouer avec la licence que j’avais décroché il y a des années. La réalisation est au top, la sensation de conduite est excellente, on ressent la moindre accélération et le moindre petite choc, la durée de vie est titanesque, la bande-son est très réussie. Que dire de ce F1 2018 : si vous êtes fan, FONCEZ les yeux fermés !!! Pour les autres, vous attendez quoi pour vous mettre dans la peau dans pilote de formule 1 !!!!

 

 

90% Génial

+ Réalisation
+ Bande-son
+ La jouabilité
+ Durée de vie
- Pénalité à revoir

  • 90 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.