[Test] Earthfall (PC)

0

Un nouveau FPS coopératif vient d’arriver sur notre territoire, il s’agit de Earthfall, disponible depuis le 13 Juillet 2018 sur PC, Xbox One et PS4 au prix de 27,99 euros. Sortie tout droit du studio Holospark, le jeu vient concurrencer deux grosses pointures du FPS coopératif : Left 4 Dead et Killing Floor. Earthfall va-t-il se démarquer de ces deux jeux ou bien restera-t-il dans leurs ombres ??? Le jeu se veut avant tout multijoueurs, mais il dispose également d’un mode solo, voici un peu l’histoire de Earthfall : les débris d’une météorite s’effondrent sur les grandes villes de la planète Terre, lâchant des hordes d’aliens sur les citoyens du monde ; voilà le résumé du scénario, qui reste plutôt classique. Mais le principal intérêt du jeu ne réside pas dans son scénario, même si le jeu propose un mode “solo”, mais bien pour son côté multijoueur. Justement est-ce que ce fameux mode “solo” possède une vraie histoire ??? Une raison pour que cette météorite s’est crachée sur terre ??? Pleins de questions m’ont passés par la tête !!!! Malheureusement, elles resterons sans réponse, vous allez découvrir pourquoi !!!

Personnellement, je n’ai jamais joué à un FPS “orienté” quasi 100% coopératif, et la raison reste toute simple, je n’aime pas jouer en multijoueur, mais malheureusement avec le temps de plus en plus de jeux s’orientent sur le 100% multijoueur (Fornite, PUBG….), je trouve ça bien dommage. Mais je m’y adapte petit à petit et commence à jouer de plus en plus en ligne, même si je préfère une bonne veille campagne solo. Earthfall m’intéressait beaucoup pour son univers et son côté coopératif, ainsi que son mode “solo” qu’il intégrait. Le jeu étant prometteur et il donnait envie d’y jouer. Une fois la manette en mains, qu’elle sensation donne vraiment Earthfall ??? Une fois arrivé sur le menu, je l’ai trouvé plutôt simple et sobre, on sait où l’on doit aller, même si j’aurais aimé un peu plus de risque et de modernité. On aura le choix entre jouer en ligne ou en solo, juste en dessous on retrouvera : les options, la personnalisation, les conseils, les crédits, la communauté et quitter. Le jeu tourne parfaitement, 1080p et 60 FPS, graphisme à fond sur mon Acer Nitro qui possède une GTX 1050 2go. Bien évidement, j’ai lancé en premier le mode dit “solo”, le mot est vite dit, j’ai du choisir avant toute chose un personnage, quatre possibles de choix : Maya, Roy, Danny et Jonas qui sortent tout droit d’un bon film nanar ou d’une série B, vous voyez le cliché !!! Si le choix est trop dur, on peut opter pour une sélection aléatoire des personnages, on peux également choisir le niveau de compétence de nos alliés allant de : débutant, moyenne, habile et grandiose, mais également le niveau de difficulté du jeu : facile, normale, intense et accablant. Point “très” important, il est impossible de personnaliser notre personnage, ou bien même nos armes et cela vaut aussi pour le multijoueur, en solo, cela n’est pas dérangent, mais en multi, où est l’intérêt de faire ça ??? Ne vous attendez pas à voir une super cinématique d’introduction pour le solo car il n’y a tout simplement pas d’histoire. On se trouve juste propulsé sur la map avec différents objectifs à accomplir, par exemple, des données à récupérer sur les aliens grâce à un PC portable et des balises, une destruction de cocons d’aliens sur une voie ferrée avec nos 3 autres acolytes. Jusqu’à la fin du niveau, il faudra apprendre à utiliser les armes et autres objets à disposition, seul, comme des grands. Bien évidement tout le long de notre chemin, on croisera la route de nos chère Aliens, qui essayeront, bien sûr, de nous mettre des bâtons dans les roues, malheureusement l’I.A de nos ennemies est vraiment à la ramasse, puisque que les Aliens nous fonceront bêtement dessus, sans éviter nos tires, enfin si, mais dans de très rare moment. Je vous conseille vivement de commencer en difficulté intense ou accablant pour pimenter le jeu. L’I.A de nos partenaires (en solo) reste plutôt bonne à ma grande surprise, si on l’opte entre habile et grandiose.

 

Quelque soit le personnage choisi, on commencera tous avec seulement un pistolet – et oui dans Earthfall, il nous sera pas permis de choisir nos armes, ni même de les personnaliser par la suite, et je trouve ça bien dommage pour un jeu coopératif. En revanche, on trouvera différentes armes tout le long de notre chemin, on peut très bien trouver un fusil à pompe, un sniper, mais aussi des pelles, des haches, dès le début de la map (ou pas), mais aussi des grenades à fragmentation, à napalm et ARC (créant des décharges électriques), des trousses de soins ou des stimshot (qui améliorent nos compétences). On trouve également des barricades à installer qui nous sauvera la vie lors de mauvaise passe, elles ont pour rôle de bloquer le passage des aliens, mais les barrières peuvent être endommagés. Attention, notre inventaire est limité à deux emplacements, il faudra faire de choix cruciaux. Le mode dit “solo” reste tout bonnement identique au multijoueur, même map, même choix de personnages ect…

Je vous conseille le mode solo avant de vous lancez dans la VRAIE aventure aux côtés de vrais joueurs, ce qui permettra de se familiariser avec la jouabilité, ainsi qu’avec les différentes maps. Earthfall propose un bestiaire plutôt conséquent avec dix types d’Aliens. Je me suis plutôt bien éclaté en solo avec une bonne difficulté, “dézinguer” de l’Aliens reste toujours aussi “cool”. Le fait que le jeu intègre le cycle jour/nuit est TOP !!!! Chaque fin de parties, nous rapporte des badges, qui n’apportent rien de spécial au jeu. Là où je trouve que le jeu pêche, c’est pour son manque de montage de niveau pour notre personnage. Ne pas pouvoir personnaliser notre héros et armes, ainsi que de ne pas choisir notre armes fétiche, c’est vraiment décevant !!!!  Le mode multijoueur est identique au solo, à la différence que l’on joue ici avec de vraies personnes. Esthétiquement, le jeu tourne avec le moteur l’Unreal Engine, qui fait plutôt des merveilles. Earthfall n’est certainement pas une claque visuelle, mais il reste jolie, en plus d’être fluide. Point important, en multijoueur, la partie sera chez l’hôte, donc si celui-ci n’a pas une très bonne connexion, attendez-vous pour que ça rame pas mal.

Conclusion

Earthfall est avant tout un jeu orienté multijoueur, mais qui intègre également un mode “solo”, même si ce dernier et ni plus ni moins identique au multi. Oui, le jeu fait l’impasse de pas mal de chose comme par exemple : le manque de niveau de notre personnage, impossible de choisir nos armes, ni même de les personnaliser. Mais Earthfall reste agréable à jouer et à regarder. 

 

60% Passable

+ Jolie
+ Défoulant
- Pas d'augmentation de notre personnage
- Pas de personnalisation

  • 60 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.