[Test] Darksiders 3 (Xbox One)

Darksiders 3 : c’est l’histoire d’un jeu qui a failli ne jamais voir le jour, après la fermeture du studio Vigil Games suite à la chute de THQ, mais voilà qu’après 6 ans d’absence la série Darksiders revient avec ce 3ème épisode, disponible depuis le 27 novembre sur PS4, XBox One et PC. Le jeu est édité par THQ Nordic et il est développé par Gunfire Games avec des anciens de Vigil Games qui a la lourde tâche de rallumer la flamme après temps d’année d’absence de la licence Darsksider. J’ai joué aux précédant épisodes, en 2010 sur PS3 et Xbox 360 pour le premier épisode, puis en 2012 sur Xbox 360 et en 2014 sur la version Wii U pour le second épisode. La série nous permettant de suivre l’un des  4 cavaliers de l’apocalypse : Guerre (War), Mort (Death), Famine (Fury) et pour finir Stife (Discorde), bien entendu dans Darksiders 1, on incarner War, dans l’épisode 2, Death et bien évidement dans ce troisième opus, vous l’aurez compris, on incarnera Fury, peu être un quatrième opus pour le dernier cavalier ?? L’avenir nous le dira.

J’attendais ce Darksider 3 avec beaucoup d’impatience, j’ai très apprécié la licence pour son côté aventure/action, l’exploration de donjon et plus particulièrement Darksiders 2 pour son personnage Death, qui avait la classe, il était également plus souple que War dans ses déplacements et j’adorais le côté RPG, alors j’avais beaucoup d’espoir pour la suite. Mais que va nous proposer ce troisième épisode après ces longues années d’absence ??? Il y avait de quoi à avoir peur après temps d’année, je commençais même à perdre espoir sur la qualité du jeu, mais après plusieurs trailers et de photos, le jeu me redonnait pleins d’espoir. Incarner ce nouveau cavalier de l’apocalypse ou plutôt CETTE cavalière qui se nomme Fury, on remarque tout de suite la rage qu’elle a en elle, je peux vous dire qu’elle n’est pas là pour rigoler et Fury est prête pour le carnage.

Dans ce Darksiders 3, Fury a la lourde tâche de traquer et éliminer les 7 pêchés capitaux – mission ordonnée par le Conseil Ardent – alors que War est enchaîné pour trahison et Death est porté disparu, et qui dit 7 pêchés capitaux dit forcément 7 boss à éliminer tout le long de notre aventure. Après une bref cinématique d’introduction, voilà notre chère Fury avide de pouvoir envoyée sur terre à la recherche des 7 pêchés capitaux, voilà enfin le premier contact manette en main de la cavalière de l’apocalypse Fury, le personnage reste bien plus souple que War et Death, armée de son épée-fouée (Épines de Mépris) il est temps de partir éliminer de l’ange et du démon. Le premier des 7 pêchés capitaux arrivera au bout de quelques minutes de jeu (4-5 minutes), cette première partie s’apparente à un didacticiel pour apprendre à maîtriser les différents mouvements/techniques de Fury. Si vous avez connue l’épisode 1 et 2 alors ne foncez plus tête baissée dans un combat, il y aura de grande chance d’y laisser la peau de Fury, les combats sont bien plus techniques et il faudra jouer sur l’esquive et une esquive bien placée permettra à Fury de placer un coup ou plusieurs coups critiques qui fera la différence sur l’adversaire, cela m’a demandé un petit temps d’adaptation pour maîtriser au mieux ce système de combat.

Les moments de défaite ne seront pas rare, merci les chekpoints (boutique d’une certaine personne connue des autres épisodes précédents) pour notre pauvre cavalière. A chaque ennemis vaincus, on récupère des âmes, bien utiles pour acheter des points d’augmentations de santé, de force et de magie ou bien des potions de soins, de magie … chez notre chère Vulgrim qui est toujours de la partie !!!! Mais ATTENTION, à chaque défaite de Fury, toutes les âmes récoltées seront perdues, on pourra toujours les récupérer sur le chemin puisque que ces dernières seront à l’endroit où nous serons mort précédemment, cela à chaque défaite de Fury, alors si vous êtes allergique de refaire la même chose plusieurs fois, Darksiders 3 risque bien de vous déplaire ou alors à vous de faire en sorte de ne pas perdre. Pendant les phases de combat, comme les cavaliers précédents, Fury peut utiliser sa barre de courroux (de couleur jaune) qui lui permet de se transformer dans une forme élémentaire et selon l’arme utilisée ou bien utiliser sa barre de Chaos (en rouge) qui lui permettra de prendre sa forme démoniaque et d’infliger d’énorme dégâts et en même temps générer sa santé ce qui reste bien pratique. Ce que je trouve dommage dans ce Darksiders 3 est la disparition de la mini-carte pour trouver les 7 Pêchés Capitaux et de la disparition de notre cheval.

Il faudra se fier à notre amulette, qui sera représentée en haut de l’écran et de suivre son orientation le mieux possible cela reste beaucoup moins pratique que la mini-carte des précédents épisodes, mais il faut dire que ce Darksiders 3 reste un poil moins ouvert. On ne fait pas que partir à la recherche des 7 pêchés Capitaux, il faudra également ouvrir l’œil pour trouver quelques humains encore vivants pour les ramener au près de Ulthane dans la Forge de Façonneur en étant téléporté via un talisman. Techniquement parlant, Darksiders 3 aurait pu être beaucoup plus joli sur Xbox One/PS4, le jeu n’est pas une horreur, MAIS il accuse clairement de son retard de développement, il serait sortie sur Xbox 360/PS3 et Wii U j’aurai dit “WHOUUU” magnifique, rajouter en plus de cela quelques bugs et ralentissements pendant les phases de combat en général (peu être réglés via une éventuelle mise à jour ???). Il y a pourtant dans certain moment où le jeu est vraiment magnifique, mais malheureusement pas dans son ensemble, ce qui reste bien dommage. Côté sonore, le jeu s’en tire plutôt bien, les doublages français sont de bonne qualité malgré une synchronisation labiale pas des plus réussie, les bruitages et la musique de fond collent à merveille à ce monde post-apocalyptique. Concernant la durée de vie, j’ai mis environ 18-19 heures pour en voir le bout en comptant les innombrables morts subit et les tours en rond pour certaines énigmes, mais rajoutez à cela, la recherche d’humains cachés un peu partout dans les niveaux pour étendre la longévité du jeu.

                                 Conclusion

Alors oui, Darksiders 3 n’est pas aussi bon que les précédents épisodes et la tâche était dur aux vus des problèmes connus. Mais il s’en sort honorablement, j’ai pris un réel plaisir à incarner un nouveau cavalier de l’apocalypse : Fury du début à la fin de l’aventure, le personnage monte en puissance petit à petit. Malgré des errances technique qui laissent à désirer, la jouabilité est au top, la bande-son est réussie et la durée vie vraiment correcte. Fan de la licence Darksiders, foncez découvrir la rage de FURY!!!Pour les autres venez découvrir le monde de l’apocalypse !!!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.