Othercide, le jeu de stratégie en noir et blanc !!!!

Depuis quelques mois, je me lance dans les jeux de stratégie, après un Warhammer 40 000 réussi sur Nintendo Switch, vous pouvez retrouver mon avis sur ce dernier : ici. Je m’attaque aujourd’hui à Othercide, un jeu de stratégie qui n’est pas comme les autres puisque ce dernier est en noir et blanc avec une petite pointe de couleur rouge. Vous retrouverez également un peu plus tard dans le mois, un nouvel avis sur un autre jeu de stratégie : Immortal Realms Vampire Wars sur Nintendo Switch. Intéressons-nous maintenant à Othercide. Le jeu est développé par le studio Lightbulb Crew et édité par Focus Home Interactive, disponible au prix de 34,99 euros sur la plateforme steam. Du côté de son esthétique, Othercide m’a tout de suite fait penser au film Sin City – ce côté noir et blanc m’a plus énormément. Nous serons plongé dans un monde régis par le chaos, la souffrance, un univers gothique et apocalyptique qui collent à merveille avec Othercide.

Ici nous serons plongé dans un monde où la souffrance règne en mal absolu ; justement, le mal se nomme ‘Souffrance”,  elle enverra des sbires plus ou moins horribles/monstrueux les uns que les autres. L’histoire n’a pas vraiment une place importante avec Othercide – nous prenons le contrôle des soeurs “des guerrières”, guidées par Mère où l’on devra mettre un terme à la corruption liée à l’enfant maudit. Bien qu’au début d’aventure (didacticiel) nous serons plongé dans la peau de Mère, la puissance qu’elle dégage est impressionnante ; voilà aussi une des force du titre, nous faire ressentir la puissance des personnages tout au long de l’aventure. On sera amené dans ce cette bref aventure à la tête de Mère, à maitriser les mouvements de déplacement, les mouvements d’attaques et de défense et bien d’autres encore. Par la même occasion, nous verrons les horribles créatures envoyées par Souffrance, qui sont là pour nous mettre des bâtons dans les roues. Après cette petite instruction au côté de Mère, nous serons amené par la suite à contrôler des Sœurs, des guerrières acquéries aux styles bien différents les une des autres. Les Sœurs auront une place très importante dans le jeu, bien qu’elles gagnent en expérience, monter de niveau, possibilité de débloquer de nouvelles attaques… Il faudra faire très ATTENTION à elles pendant les combats (3 Sœurs par missions), car chaque santé perdue en cours de combats ne sera pas récupérée une fois la mission finie. Le seul moyen de pouvoir récupérer de la santé, sera de sacrifier une autre Sœur dans le vide intérieur –  Sœur qui devra au moins avoir le même niveau actuel ou supérieur pour être sacrifiée. Malheureusement, il ne sera pas si facile de faire attention à nos Sœurs, la case défaite sera inévitable, ce qui aura pour cause de recommencer au jour 1. Il faut savoir que Othercide est basé sur le sacrifice et des choix difficiles.

Le menu du jeu se nomme “Chronocarte”, on y retrouvera différentes actions/modes possibles :

  • Affronter un boss : quand le jour sera venu/possible
  • Attaquer : on y retrouve différente mission
  • Vide intérieur : permet d’augmenter/ réanimer/ invoquer une Sœur
  • Jour suivant : comme son nom l’indique on passera au prochain jour 🙂
  • Prochaine réminiscence : recommencer au jour 1

En bas de l’écran se trouve une ligne blanche où le jour sera indiqué à gauche de celle-ci, on y retrouva également les prochaines phases d’action, rencontre de boss, nouvelles missions… Le côté punitif du jeu pourrait en bloquer plus d’uns, moi-même au début d’aventure cela a commencé à m’agacer fortement, imaginez-vous faire monter en niveaux ces Sœurs, gagner de nouvelles techniques et les voir mourir sans pouvoir les soigner, faute de Sœurs de même niveau ou même de médaille spéciale pour la réanimation, la rage monte très vite ; un exemple tout simple : nous sommes au jour 10, mais malheureusement nous perdons toutes NOS Sœurs aux combats, impossible de les soigner ou d’en réanimer, on recommencera donc l’aventure au jour 1. Pour augmenter nos chances de réussite, on débloquera quelques bonus appelés ici des “souvenances”, déblocables en réalisant des actions en cours de jeu : débloquer un certain nombre de souvenir, infliger 10 000 dégâts…, bonus que l’on pourra enclencher/activer après chacune de nos défaites et ainsi recommencer dans de bien meilleure condition, bonus allant de l’augmentations de santé, de dégâts….

Le mode “vide intérieur” est extrêmement important dans Othercide, c’est ici qu’il sera possible de réanimer les Sœurs perdues en combat en passant par le cimetière, permettant de sélectionner la Sœur que l’on souhaite faire revivre, mais attention, il faudra avant tout, en notre posséssion, une médaille de résurrection qui ne s’obtient pas si facilement !!! On retrouve également dans ce “vide intérieur”, le bassin de naissance, comme son nom l’indique, cela donnera naissance à de nouvelles Sœurs, ce qui n’est pas gratuit non plus, car il faudra avoir en possession 200 gems/cristaux, que l’on gagne après chaque fin de missions. Ces petits gems/critaux seront utilisés aussi pour apprendre de nouvelles techniques. Concernant une naissance d’une Sœur, elle pourra se faire aléatoirement ou non, cela signifie simplement que l’on choisi son nom ou pas, en revanche à nous de choisir de quelles classes elle fera partie, et pour cela 3 choix seront alors possibles au début d’aventure, une quatrième sera déblocable par la suite.

Voici les 3 classes disponibles :

  • Maitre-Lame : spécialiste avec les épées/attaques corps à corps.
  • Chasse-Esprit : Spécialiste des armes à feu/idéal pour des attaques à distance.
  • Garde-Foi : Spécialiste avec un bouclier et une lance/idéal pour les combats semi-rapprochés.

Les combats dans Othercide sont très intéressants et jouissifs ; une fois nos Sœurs déployées sur le terrain, nous aurons en bas de l’écran une barre blanche nommée “Chronologie” ; elle classe toutes les unités en fonction de leur Initiative et progresse dès qu’une unité met fin à son tour, pour faire simple, cela indique les tours avant de passer à l’attaque. En haut à gauche de l’écran, on retrouve différentes infos sur notre Sœur : point de vie (PV), les point d’actions (PA)…, qu’il faudra vigoureusement faire attention et plus particulièrement au point de PA, puisque chaque action coûtera des PA : les déplacements, les attaques. Ce qui peut varier selon le type choisi, exemple : se déplacer de 2-3 cases coûtera logiquement moins de PA que si l’on commence à s’éloigner de plus en plus de notre point de départ (8-10 cases), idem pour les attaques, plus elles seront puissantes plus elles coûteront en PA, chaque sœur disposera d’un total de 100 PA, certaine attaques pourront être lancées mais utiliseront cette fois-ci des points de santé (PV). Tant qu’il restera des points de PA, nous pourrons faire autant d’actions que l’on veut, en calculant bien, on enchainera les attaques pour un max de dégâts. Différentes attaques seront possibles avec des effets bien diverses – attaque qui visera un seul ennemis, d’autres infligeront des dégâts à un groupe, comptez également sur des attaques de défense ou bien de contre et bien d’autres possibilités. J’ai personnellement adoré les phases de combat de ce Othercide. En revanche je trouve vraiment dommage ce système très punitif du jeu où l’on n’aura pas le choix de voir nos Sœurs mourir les unes après les autres, sans pouvoir faire grand chose pour diverses raisons : manque de gems/cristaux, Sœurs de même niveaux à sacrifier pour une récupération de santé ou bien un manque de médaille de résurrection pour faire directement revivre une Sœur. La stratégie a un point important : attaquer un ennemi directement en face à face infligera bien moins de dégâts que s’y l’on attaque de côtés ou par l’arrière. Un petit conseil, gardez assez de point de PA ou faire un sacrifice sur les PV pour lancer une attaque qui pourra éventuellement stopper l’ennemi ou bien contre-attaquer.

Visuellement, Othercide est réussi, son parti pris sombre, mélange de couleur noir/blanc/gris, lui va à merveille avec son univers gothique, apocalyptique. La petite pointe de rouge que l’on retrouve ici et là rajoutera beaucoup de charme à l’ensemble. Les Sœurs ont vraiment de la classe quelque soit la classe choisie, petite préférence pour la Maitre-Lame. Les ennemis/ boss que l’on rencontre bien qu’ils sont d’une horreur sans nom, sont superbement bien travaillés avec un bestiaire varié, rajoutez à cela une excellente bande-son qui colle à la perfection avec ce monde glauque. En ce qui concerne la durée de vie d’Othercide, comptez une bonne trentaine d’heures de jeu voir plus, il faut savoir que le jeu nous obligera de recommencer plusieurs fois les missions avant de pouvoir réellement les réussir, ce qui permettra par la même occasion de refaire chaque mission bien différemment avec des bonus pour nos Sœurs …

Une chose est sûr, je me suis éclaté avec ce Othercide !!!!

Version du jeu testé sur un Dell G3 Intel core i5, GTX 1660 Ti, je n’ai rencontré aucun ralentissement, le jeu tournait parfaitement bien 🙂

Conclusion 

Othercide reste un très bon jeu de stratégie, j’ai adoré y jouer. Les Sœurs sont très attachantes, chacune des classes que l’on peut incarner sont bien différentes dans le feu de l’action. Bien que le côté du jeu nous oblige à perdre, m’a bloqué au début d’aventure, j’y ai fait abstraction et l’on revient encore plus fort après chaque défaite, mais malheureusement ce petit côté répétitif (forcé) et de sacrifice de Sœurs va en bloquer plus d’uns. Techniquement, Othercide est réussi et la bande-son colle parfaite avec cette univers et l’on retrouvera une très bonne durée de vie.

Les Plus :                                                                                                      Les Moins : 

– Techniquement réussi                                                                                                – Les défaites forcées 

– Les Sœurs et les différentes classes                                                                      – Sacrifier d’autres Sœurs pour se soigner 

– La durée de vie                                                                                                             

– La bande-son 

– L’univers gothique/apocalyptique  

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.