[Test] Onrush, un jeu qui décoiffe (Xbox One)

0

Cela fait un petit moment que je n’ai pas testé un jeu de course sur le blog, n’étant pas un grand fan de jeu de course en général. Voilà qu’un jour, je tombe par hasard sur la bande-annonce d’un fameux jeu, baptisé Onrush,  puis par la suite via des communiqués de presse, j’ai tout de suite été emballé par ce jeu. Qui l’aurait cru qu’un jeu de course m’aurait un jour intéressé?! Mais Onrush n’est pas UN simple jeu de course, puisque ici nous ferons équipe avec d’autres pilotes pendant la course, contre une autre équipe et pas besoin d’arriver premier pour GAGNER !!! Là, vous me dite “comment ça” ??? Que se soit au volant d’un buggy, d’un 4×4 ou d’une moto, notre objectif sera de mettre des bâtons dans les roues dans l’équipe adverse dans toutes les différentes courses. Onrush dispose également différents objectifs pour gagner/remporter la course, enfin je dirais plutôt que cela se rapproche plus d’un match qu’une course à proprement parlé. Onrush est développé par la nouvelle équipe de développement de Codemasters installée à Cheshire (auparavant Evolution Studios). Le jeu est disponible depuis le 5 Juin sur PS4 , Xbox One et PC au prix de 59,99 euros environ.

Ce qui m’a attiré dans la bande annonce de Onrush est le fait de pouvoir démolir les autres véhicules dans une course endiablée dans des décors magnifiques. Mais une fois le jeu sortie et la manette en mains, que va réellement donner le jeu ??? Soyons honnête, si vous attendez Onrush comme un VRAI jeu de course, passez votre chemin, en revanche si vous cherchez un jeu de course fun, dynamique, que vous aimez démolir/ taper dans les autres et par équipe alors je vous conseille VIVEMENT de vous intéresser à Onrush. Une fois le CD dans la console, le jeu nous place tout de suite dans la course via un didacticiel bien sympathique, la prise en main reste vraiment très simple, les commandes sont ultra simplifiées (accélérer, freiner, Turbo et Rush) en plus du stick, alors de ce côté là rien de bien compliqué et c’est tant mieux. On apprend également les bases du jeu et de ce que l’on doit faire pendant les courses, une fois finit, on débarque sur le menu du jeu et on découvre enfin les différents modes de jeu. Le menu principal reste très sympa, à droite de l’écran nous aurons notre pilote et notre véhicule que l’on aura choisi et à gauche les différents modes : jouer, équipements, personnaliser, crashtags, conseils et vidéos, profil et paramètres. Le plus intéressant ici reste bien entendu le mode jouer qui, lui dispose de 4 modes : superstars, partie rapide, partie avec classement et partie personnalisée. Je vais me pencher plus particulièrement sur le mode solo “superstar”: ici nous aurons diverses compétitions avec différents objectifs pour remporter la victoire. Avant d’aller plus loin, parlons de la qualité graphique du jeu, dès la première course (le didacticiel), j’ai été agréablement surpris, le jeu est beau (même si on n’a pas trop le temps d’y regarder) et très coloré, les détails sont bien présent (poussière, effet solaire, arbres….), les pilotes sont bien modélisés, idem pour les véhicules. De ce côté là, le contrat est rempli pour ma part. Ce que je trouve dommage en revanche dans Onrush, c’est qu’il est impossible de créer son propre pilote, il faudra obligatoirement choisir parmi les pilotes déjà existants. Mais ne vous inquiétez pas, on pourra, par la suite le personnaliser dans le mode dédié, enfin cela est vite dit, vu qu’il sera question de modifier la tenu, l’attribut de victoire et la figure possible en moto et rien d’autre, dommage que la personnalisation ne va pas plus loin, cela vaut également pour les véhicules, impossible de coller son propre sticker/logo ou bien de changer la couleur. Côté personnalisation, Onrush a vraiment loupé le coche, en revanche niveau contenu je le trouve plutôt complet et “très” intéressant. Je me suis éclaté dans le mode solo, dans chaque course, on trouvera des défis de match annexes à remplir comme par exemple : Appels frôle alies, gagnez le match, touchez un certains nombres de portes, démolitions de poseur et pleins d’autres encore.

 

Je ne comprends vraiment pas les notes négatives sur ce jeu ET je ne suis absolument pas d’accord.

Rajoutez à cela l’objectif premier qui est différent selon la course, traverser des portes pour gagner du temps, rester le plus longtemps possible dans un cercle avec nos coéquipiers…., pour remporter ainsi la victoire avec votre équipe. Les courses sont vraiment fun, la sensation de vitesse est bien présente, le fait de pouvoir détruire nos adversaires et vraiment jouissif; chaque véhicules disposent d’une sorte de super pouvoir appelé ‘Rush” qu’il faudra enclencher une fois notre jauge montée à 100% en appuyant sur la touche Y. Il existe également une sorte de sous pouvoir, dommage que l’on ne comprend pas trop comment l’utiliser. En dessous de la barre de Rush, on trouvera la jauge pour le turbo, qui malheureusement n’est pas illimitée; pour la remplir rien de plus simple, il suffit de détruit les véhicules “pions” très facile à détruire au passage, comparer à nos adversaires ou bien en faisant des acrobaties. Le jeu dispose de 12 circuits qui nous permettent de traverser des panoramas bien différents: le désert, les montagnes, les usines, les forêts.

Mais attention, il ne faut pas foncer tête baissée dans les ennemis, cela pourrait vite se retourner contre vous car eux aussi ne vont pas vous faire de cadeau et tenteront de vous détruire. En revanche, je trouve dommage que l’on ne puisse pas choisir n’importe quel véhicule lors de la campagne solo. Lorsqu’on termine une course, on gagnera de l’expérience et par la même occasion une augmentation de niveau, ce qui nous permettra de gagner une caisse d’équipement, grâce à cela on débloquera des nouveaux pilotes, véhicules, accessoires, tout cela sera aléatoire bien évidement. La bande-son colle à merveille avec l’ambiance des courses, la musique est rythmée et donne de la pêche. La durée de vie reste plus qu’honnête, j’ai passé environ 25-30 heures de jeu et encore je n’ai pas tout débloqué, finir toutes les missions annexes et ainsi récupérer les étoiles qui serviront à débloquer les prochaines courses et tournois, prendra pas mal de temps, rajoutez à cela le multijoueurs et vous en aurez pour un bon moment.

Conclusion

Alors oui, Onrush n’est pas parfait, mais j’ai pris un VRAI plaisir à y jouer et cela fait un sacré bon moment que je me suis pas éclaté sur un jeu de courses, là où la destruction de nos ennemis est permise et le fait qu’il n’y ait pas de ligne d’arriver m’attire beaucoup. Le jeu est beau et fluide sur Xbox One S (1080p et 60 fps), la bande-son colle à merveille, la jouabilité est top, la durée de vie reste très intéressante.

Si vous cherchez à vous éclater seul ou avec vos amis, Onrush reste un bon défouloir en plus d’être bon.

 

80% Excellent

+ Graphiquement réussi
+ Les courses défoulantes, fun, rapides
+ Le mode solo
- Personnalisation à revoir
- Un choix prédéfinie pour les véhicules en solo

  • 80 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.