[Test] Beach Buggy Racing (Nintendo Switch)

0

Un GRAND merci à Vector Unit pour l’envoi du code

Depuis que la Nintendo Switch est arrivée chez nous, on voit débarquer de plus en plus de jeux indépendants et plus précisément des jeux venus du monde mobile que des nouveaux à proprement parlé. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu de course qui ressemble fortement à Mario Kart, il s’agit de “Beach Buggy Racing” qui a vu le jour sur Android et IOS le 17 Septembre 2014, puis PS4/Xbox One en 2015 et cette année sur la Nintendo Switch. Le jeu est développé/édité par Vector Unit qui est également à l’origine de la série Riptide sur mobile, le dernier en date Riptide GP : Renegate est sortie sur mobiles, mais également sur PS4/Xbox One. Qui sait, il arrivera peut-être sur la console de Nintendo lui aussi ???  Parlons ici de ce qui nous intéresse : “Beach Buggy Racing” est un mélange de Mario Kart, ModNation Racer et de Sonic & Sega All-Star. Voyons voir ce que donne cette version “Switch“.

Si vous hésitez, je vous conseille de télécharger la version Android ou IOS qui est gratuite (une partie), pour vous donnez un avant goût et voir si vous accrocherez au jeu.

 

Cette version “Switch” est disponible au prix de 9,99 euros sur l’eShop.

Ayant joué à la version Android, j’avais adoré le jeu qui restait idéal pour un format mobile, je restais plutôt scéptique concernant les versions consoles de ce jeu, mais malheureusement à l’époque je n’avais pas testé de version PS4/Xbox One, voilà chose faite avec cette version “Switch“. Je remercie encore le studio Vector Unit pour l’envoi d’un code. Que donne cette version ???  Nous allons le découvrir ensemble !!!

Une fois le jeu lancé, on découvre vite qu’il n’est pas traduit en français peu-être faut-il aller dans les paramétres pour régler le problème ?? Malheureusement non, il n’y a absolument pas de traduction française, dommage pour le coup, à de rare moment cela pourrer déranger pour comprendre le principe/l’objectif de certaines courses. Graphiquement parlant, “Beach Buggy Racing” n’est clairement pas une claque, si vous voulez comparer avec Mario Kart 8 Deluxe par exemple. Mais l’ensemble du jeu reste plutôt correct, malgré le manque de finesse. Le/les pilotes et les véhicules sont réussis et ont beaucoup de charmes, en revanche les circuits manquent cruellement de détails et piquent les yeux. En mode “tablette” cela reste moins flagrant et dérangant ;  or une fois la “Switch” posée sur son socle, la résolution TV fait mal au yeux, les circuits sont cruellement vides, les arriéres plans sont moches et flous selon le circuit (les dinosaures, sur l’un des circuits, sont les plus beaux exemples). Heureusement que les décors sont variés et avec un cycle jour/nuit, la jouabilté quant à elle reste trés facile à prendre en main et reste immédiate,  la gâchette droite pour accélérer,  la gauche pour freiner, ainsi qu’un bouton pour lancer les divers objets récupérés (façon Mario Kart), un second bouton pour activer le bonus, un super pouvoir propre à chaque véhicule. Oui la jouabilté reste “très” simple et tant mieux, car l’IA est très bien dosée et posera quelque difficulté, les adversaires n’hésitent pas à vous lancer des piéges et des attaques, on peut également compter sur des épreuves chronos/scores qui laissent très peu d’erreurs, récolter les 3 étoiles dans chaques niveaux ne sera pas chose facile. Dommage que cette version “Switch” fait l’impasse sur le système gyroscope de la machine. Le moteur physique lui, reste à désirer, on en fait vite le constat lors des touts premiers chocs avec d’autres véhicules…. La gravité est très étrange avec des sensations de flottement des véhicules lors d’un saut et pleins d’autres encore.

La bande-son reste très douce à nos oreilles, mais malheureusement elle reste très/trop répétitive. Quant aux bruitages, ils sont, comment dire, juste passable, ne comptez pas sur les bruits de moteurs ou autres pour vous immerger dans la course. En matière de contenu, le jeu est vraiment complet, le finir demandera BEAUCOUP de temps et de patience, nous trouvons 5 modes de jeu (Multijoueur, course rapide, championnat, défi du quoditien et le mode carrière), dont 3 qui seront déblocables en terminant le premier chapitre, le plus intéressant reste le mode carrière, ici on pourra choisir notre voiture parmis 9 disponibles, ainsi que modifier sa couleur et rajouter des motifs, un peu plutard on pourra également choisir notre pilote (un total de 10), pour cela il faudra préalablement les battres pendant les courses pour les débloquer. Le mode carriére dispose de 9 chapitres, chaque chapitres disposent d’un nombre de course à faire qui se termine par un boss, le niveau 1 dispose de 6 courses, le niveau 2 de 9 courses ….. et de classe différente, mais il faut également essayer d’obtenir les 3 étoiles de chaque course (il faut souvent arriver premier) et ça, ce n’est pas si facile. Il faudra aussi augmenter nos véhicules pour monter de classe et monter d’un niveau un peu plus dur, ce qui nous obligera à recommencer des courses pour récupérer de l’argent. Terminer le premier niveau m’a pris environs 30-40 minutes, un peu plus pour le second, sachant que la difficulté augmente petit à petit, comptez environs 3-4 heures pour finir “QUE” le mode carriére et bien plus si vous voulez augmenter tous les véhicules.

Maintenant faut-il craquer pour “Beach Buggy Racing” ??? Personnellement non, si vous possédez les versions smartphone et PS4/Xbox One, les autres qui n’ont pas essayé le jeu, je vous conseille de télécharger la version Android/IOS (gratuit), voir si éventuellement vous accrochez oui ou non.

Conclusion

Beach Buggy Racing est avant tout conçu pour smartphones. Il reste toutefois plutôt honnête pour ce portage “Nintendo Switch“, la jouabilté reste simple et sans prise de tête, graphiquement le jeu ne brillant pas, sans être, une horreur. Dommage que la bande-son soit répétitive et les bruitages pas réussis. La durée de vie est au rendez-vous, la possibilté de pouvoir augmenter/personnaliser son véhicule est vraiment top. 

Maintenant, cela reste à vous de savoir si vous voulez craquer ou pas!!!!

 

60% Moyen

+ Jouabilité simple et facile
+ La durée de vie
+ Reste joli pour un portage d'un jeu mobile
- Pas de Français
- Moteur Physique
- Son prix
- La bande-son

  • 60 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply