Warhammer 40 000 : Mechanicus, la stratégie suprême ???

Je ne suis pas un GRAND spécialiste des jeux de stratégies, mais j’ai déjà pu jouer à certains d’entre eux qui m’avaient agréablement surpris : Gears tactics, Halo Wars, Steel Division, Warhammer 40 000 : Space Hulk. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un nouveau jeu, se déroulant dans le monde de Warhammer, il s’agit de Warhammer 40 000 : Mechanicus. J’ai eu la chance de recevoir un exemplaire du jeu sur la Nintendo Switch grâce à Koch Média, que je remercie énormément pour leurs confiances. Au tout début du site, il y a maintenant quasiment 5 ans, j’avais reçu un code pour tester le jeu de stratégie Warhammer 40 000 : Space Hulk sur PC , que j’avais plutôt bien accroché et voici que des années après je m’attaque de nouveau à la licence, MAIS cette fois-ci sur une plateforme bien différente.

Warhammer 40 000 : Mechanicus est disponible sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC au prix de 49,99 euros.

Dans cette épisode, nous seront amenés à prendre le contrôle de l’une des armées les plus avancées technologiquement de l’Imperium, à bord du vaisseau amiral le “L’Adeptus Mechanicus”. Nous seront également amenés à contrôler des technoprêtres qui ont un rôle très important ici, il s’agit d’humains abandonnant leurs faiblesses humaines, remplaçant leurs membres et leurs organes par des augmentiques (parties robotisées), bien plus efficaces.  L’Adeptus Mechanicus fait partie des dernières lignes de défense, on commencera l’aventure bien mal en point, puisque l’on apprend dès le début d’aventure que l‘Adeptus Mechanicus manque de ressources et d’énergies, et que l’Imperium n’est point au courant de ce petit détail. A la tête de cette opération : Magos Dominus Faustinius. L’expédition se fera sur Silva Ténébris, la planète des créatures Nécron (Xénos) récemment découvert, des créatures sanguinaires et dur à cuir, qu’il sera difficile à exterminer ou bien à examiner. Notre principal but ici sera de récupérer de l’énergie, examiner et exterminer la menace Necron, ainsi que trouver de nouvelles technologies.

Bien entendu, on commencera l’aventure avec une force très réduite et limitée que ce soit en armes ou personnages/armée, cela fera la force du titre. A nous donc de partir à l’aventure des missions, de les remplir et de gagner en expériences et ainsi remporter les bonus qui vont avec ainsi que les pierres noires.  Les pierres noire sont tout simplement l’argent virtuel/la source d’énergie, cela permettra d’augmenter les Technoprêtres, de faire appel à certains personnages avant chaque missions et pleins d’autres encore. Même en perdant la mission, nous garderons les pierres noires et autres objets récupérés en cours de partie, ce qui est vraiment génial, surtout lorsque l’on passe plusieurs minutes/heures, ce qui permettra d’augmenter son/ces personnage(s) pour recommencer la mission encore plus fort!!!! Les Technoprêtres ont une place extrêmement importante dans les missions, si par malheur TOUS nos Technoprêtres se faisaient tuer en combat – même s’il nous reste d’autres soldats sur le terrain – la partie est immédiatement terminée, il faut absolument faire attention aux Technoprêtres !!!

Une fois une mission acceptée, on sera plongé sur une sorte de plateau avec une vue en hauteur où plusieurs chemins s’ouvrent à nous pour retrouver la mission principale, cela reste très simple puisque qu’un losange de couleur jaune s’y trouvera, à nous donc d’opter par quel chemin passer. Pour se déplacer de case en case, rien de plus simple, il suffit de presser sur la touche R ou L (la zone voulue brillera en vert), pour changer de choix et d’appuyer sur Y pour valider. Chaque case/emplacement proposera différentes actions possibles, par exemple on pourra examiner certaines pièces avec décision de notre part, choix qui aura des conséquences en bien ou en mal.

Voici un exemple de ce que l’on peut avoir : 

L’une des formes de combat Nécron reste en ces lieux après que les autres constructions tombées se soient téléportées. Elle semble perdre peu à peu de sa substance, comme si elle allait disparaître.

Décision de notre part avec des conséquences possibles :

  • Terminer leur travail : Les Nécrons ne peuvent pas être désactivés. Il faut s’assurer que ceux-ci soient détruits.
  • Récupérer : Faire transporter le Nécron sur le Caestus Metalican.
  • Extrapoler : Analyser ce Nécron aux senseurs avant qu’il ne disparaisse.

Selon la décision prise, on pourra très bien gagner des points de vie, des pierres noires… ou bien perdre de la vie, des points de conséquences…

Autre action possible sur certaine case/emplacement, chercher des Glyphes (symbole vert), qui permettra également de récupérer de la santé sur des personnages spécifiques, gagner des points de compétences ou bien le contraire, augmenter le degré des ennemis (l’éveil des Nécrons). La jauge de degré de l’ennemis c’est quoi ? Selon son taux, elle permettra à l’ennemis de se réanimer beaucoup plus vite, avoir des Nécrons supplémentaire et bien d’autres avantages, que je vous laisse découvrir.

Le HUB principal est bien pensé et facile d’accès, avec 3 actions possibles : Mission, Cohorte, Technologie .

  • Mission : Comme son nom l’indique, c’est ici que l’on choisira sa quête avec différents niveaux de difficulté : Facile, Moyen, Normal…
  •  Cohorte : Permettra de voir notre armée et surtout augmenter nos Technoprêtres.
  • Technologie : Permettra de voir les armes, les soutiens, les troupes, les améliorations vaisseau et les cantiques.

L’augmentation des Technoprêtres est plutôt excellente, la montée en puissance se fera clairement sentir au fur à mesure des niveaux gagnés, pour augmenter la discipline de nos Technoprêtres, pour cela il faudra récolter assez de pierres noires. On y retrouve 7 disciplines disposant chacune d’effets/augmentations spéciales lors des combats : commencer avec 1 point de compétence au début de combat, restaure 1 PV à chaque fin de tour…. A nous donc de choisir le meilleur combos possible pour nos Technoprêtres. Avant de sélectionner une mission, on pourra en apprendre un peu plus, sur son objectif, les récompenses si la mission est une réussite, les ennemis que l’on croisera sur notre chemin, ainsi que la difficulté de celle-ci. Une fois le choix de la mission faite, il faudra sélectionner les Technoprêtres ainsi que les soldats sur leurs ordres, mais attention bien que l’on débloque de nombreux soldats, ceux-ci coûterons un certains nombres de pierres noires pour les sélectionner.

Maintenant, je vais parler des combats où la stratégie à une place vraiment importante ici. Il ne faut surtout pas foncer tête la première, même sur une situation qui semble gagner d’avance, cela peut vite se retourner contre nous. Au début de partie, nous avons la possibilité de placer nos Technoprêtres à la meilleure place, les déplacements possibles seront représentés par de petites cases vertes autour et toujours des Technoprêtres. Puis à chaque fin de tour, nous pourrons déployer des soldats, si nous possédons assez de point de compétence pour le faire, le nombre de point dépensé varie. SANS  les points de compétences, il sera impossible de placer des soldats ou bien d’attaquer avec un Technoprêtre. Heureusement qu’une fois sur le terrain, nos soldats eux, n’auront pas besoin de point pour utiliser une attaque.

Sans point de compétence, nous ne pouvons rien faire !!!!

Pour obtenir ces fameux points, plusieurs solutions s’offrent à nous : avoir un de nos Technoprêtres à côté d’une tours de compétences qui rapporte, selon la tour, 1/2/3 point(s), débloquer un des pouvoirs qui nous fera bénéficier de point de compétence, éliminer un adversaire…. Tous ceux-ci demanderont un petit temps d’adaptation, mais une fois acquis, plus rien nous échappera. En revanche, il sera impossible de stocker les points de compétences gagnés, une fois la barre remplie. Les Nécrons ne sont pas si facile à anéantir, puisque une fois tous les PV d’un Nécron à zéro, celui-ci ne disparaît pas du jeu immédiatement, puisque ces monstres ont la particularité de se régénérer, au bout d’un certains temps (nombre de tour), pour une extermination totale, il faut lancer une dernière attaque.

La jouabilité de ce Warhammer 40 000 s’adapte parfaitement sur cette Nintendo Switch. On bouge la caméra avec le stick droit et le gauche servira pour nous déplacer de case en case, et pour attaquer, il suffit tout simplement d’appuyer sur

Visuellement, le jeu est très réussi, que ce soit en mode portable que dock. Je n’ai souffert d’aucun ralentissement, les temps de chargement restent corrects. La durée de vie du jeu à tout pour être titanesque puisque Warhammer 40 000 : Mechanicus sur Nintendo Switch comporte le DLC Heretek, ce qui fera plus de 50 missions à accomplir. Dans mon cas, en terminant 7-8 missions, j’avais passé déjà environ 5-6 heures de jeu, malheureusement après un bug de chargement de sauvegarde (sauvegarde corrompu), je me retrouve avec un écran noir, le son en arrière plan, après plusieurs manipulations, le problème n’est toujours pas résolu. Le soucis apparaît de mon côté toujours après 5-6 heures de jeu, j’attends donc avec impatience une future mise à jour qui pourrait éventuellement régler mon problème, d’autres y jouent sans le moindre problème, je fais parti des mals chanceux !!!!

Conclusion

Warhammer 40 000 : Mechanicus est un excellent jeu de stratégie sur la console de Nintendo. Techniquement, le jeu est réussi, les temps de chargement restent raisonnables et la prise en main se fait rapidement. Les combats sont passionnants, l’observation et la stratégie sont de mises ici que se soit pour placer ses troupes correctement sur le terrain et comment dépenser/obtenir les fameux points de compétence. L’évolution des Technoprêtres reste impressionnante et l’on ressent la montée en puissance au fur à mesure qu’ils gagnent en niveaux. La durée de vie est titanesque avec plus de 50 missions.

Les Plus :                                                                                        Les Moins :

– Techniquement réussi                                                                        – Le bug de chargement 

– Les combats

– La stratégie qui excelle

– Durée de vie

– La jouabilité

– Temps de chargement court

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.