Nintendo Switch,  Tests

[Test] Nelke & the Legendary Alchemists (Nintendo Switch)

J’ai eu la chance, il y quelques semaines, d’avoir reçu le nouvel épisode de la série Atelier qui fête déjà ses 20 ans avec cet épisode spécial nommé ! Nelke & the Legendary Alchemists : Ateliers of New World. Personnellement, je n’ai JAMAIS joué à la série avant celui-ci. J’ai pu découvrir que cet épisode “spécial” était une sorte de spin-off où nous incarnons une héroïne non-alchimiste, une première pour les jeux Ateliers où tout du long de notre aventure nous allons rencontrer différents personnages tirés des épisodes précédents (anciens/nouveaux). Dans cette épisode, nous incarnerons une aristocrate nommée Nelke Von Lestamm, qui a quitté son confort pour se confronter à la réalité de la vie et prouver qu’elle sera la digne successeur de son père (boss de la région); elle décide donc de partir s’installer dans le village de Westwald suivie de sa servante, mais son vrai but ultime est de trouver l’arbre Granzweit une légende de l’alchimie qui se trouve apparemment non loin de ce village.

Un village qui, au début de l’aventure est vide, vide de tout  : maisons/commerces … A nous donc ou plutôt à Nelke de faire construire diverses maisons et commerces, pour ainsi attirer de plus en plus de monde et surtout des Alchimiste bien connus des fans. Si vous êtes un nouveau ou nouvelle venu(e) dans la série (comme moi), il faut savoir que le jeu est avant tout un jeu de gestion où il faudra principalement faire développer notre village tout en faisant attention à nos relations avec les différents personnages. Le but étant également de faire différente recette (alchimie) qui apportera diverses améliorations au fil de l’aventure. Je tiens à préciser que le jeu est entièrement sous-titré en anglais, dommage que le jeu fasse l’impasse d’une traduction française, donc si vous ne comprenez absolument pas la langue de Shakespeare passez clairement votre chemin, sachant que le jeu se repose essentiellement (beaucoup même) sur des dialogues. On commencera l’aventure avec un long, long tutoriel, mais il faut bien en passer par là, aux vues de la richesse offerte par Nelke & the Legendary Alchemists.

Il m’aura quand même fallu 1h à 2h de plus pour m’adapter au système du jeu. Une fois à peu près tout le système assimilé, lancez-vous à cœur perdu dans l’aventure de la gestion. Il faut savoir que le jeu se repose sur deux phases bien distinctes : la semaine où tous les habitants exécutent les ordres de l’administratrice (Nelke), et le week-end où l’on voit le bilan de la semaine, alors attention aux actions passées durant la semaine, de mauvaises actions risquent bien de faire plomber le bilan !!! Vous l’aurez bien compris, tout se joue dans les décisions prises durant la semaine, à nous donc de choisir si l’on veut construire de nouveaux bâtiments (ateliers, magasins, bâtiments spéciaux…), cultiver les champs, placer des décorations (qui donnent certains bonus), tout est fait pour façonner le village à notre envie/idée, pour cela il faudra de l’argent, et lors de ces moments, oubliez la jauge de temps, ici on aura tout le temps que l’on veut et ainsi réfléchir tranquillement à ce que l’on à envie de faire.

Il faut également faire attention aux choix de nos personnages, certains sont plus performants que d’autres, alors ne mettez pas n’importe qui dans la gérance d’une boutique et dans un atelier…. On pourra également rendre visite aux habitants pour ainsi augmenter nos liens d’amitie et de bénéficier de quelques bonus ou bien déclencher de nouvelles missions, et également partir en exploration avec une petite équipe ; en revanche attention, puisque que tout cela fera diminuer notre jauge de temps. La phase d’exploration nous permettra de trouver de nouveaux ingrédients. On peut aussi choisir d’accélérer la vitesse d’exploration, puisque ici tous se passe automatiquement, mais bien évidement, il y a une conséquence à cela : on trouvera moins d’ingrédients et on passera à côté de certains “trésors”. Comme je disais un peu plus haut, on part en exploration avec une petite équipe, une équipe qu’il faudra former dont Nelke en fait obligatoirement partie. Il nous reste donc 5 places disponible, à nous donc de bien choisir les autres membres de l’équipe. Une fois l’équipe composée, il faudra choisir une destination, bien entendu chaque destination aura ses ennemies/ingrédients différents. C’est également dans les phases d’explorations que les combats se déroulent, des combats qui se passent à tour de rôle.

En haut de l’écran nous trouvons une ligne horizontal, avec un départ et une arrivée (en gros) avec une photo de nos personnages et de nos ennemies dessus. Lorsqu’une photo arrive au bout, il attaque et ainsi de suite, le plus rapide à bien de la chance, cela m’est arrivé qu’un ennemi soit bien plus rapide que mes personnages et arrive à attaquer deux fois. Lorsque l’un de nos personnage attaque, il faudra choisir entre une attaque simple ou bien un coup spécial ; voilà les seuls actions que l’on pourra faire lors des combats, ou alors on peut laisser le jeu gérer automatiquement les actions, ce que j’ai fait la quasi-totalité du temps. Les combats ne sont vraiment pas passionnants, comme dans l’ensemble de l’exploration qui reste juste un moyen de faire gagner de l’expérience à nos personnages et de récupérer des ingrédients/matériaux. Ingrédients qui serviront à créer des objets, objets qui, à leur tour serviront à la vente.

 

Comme tout bon jeu de gestion, l’argent reste primordial, et justement, chaque week-end, nous avons le droit à un bilan qui nous indiquera pas mal de petites choses, comme par exemple : le manque de personnel, de magasins/ateliers, le nombre d’habitants, et surtout sur les finances. Imaginez lorsque votre bilan financier est positif et bien nous allons pouvoir bâtir de nouveaux magasins/ateliers ou bien faire de nouveaux champs… alors que si c’est dans le négatif, nous allons essayer de créer des objets pour ainsi les vendre et faire des bénéfices. Techniquement, le jeu ne nous arrachera pas la rétine, les textures sont pauvres et répétitives et le résultat est encore plus frappant une fois la Switch branchée sur le dock, concernant la bande-son celle-ci reste agréable à nos oreilles.

Conclusion

Ne connaissant absolument pas la série, j’ai été agréablement surpris par ce jeu qui joue avant tout sur la gestion avec un poil de combat RPG où il faudra bien gérer son temps de travail durant la semaine au risque de voir notre bilan en prendre un sacré coup, et ainsi perdre de belle opportunité pour agrandi notre village. Mes seuls deux reproches à lui faire seraient la qualité graphique qui n’est pas au niveau et le manque de traduction.

+ Univers attachant                – Les combats

+ Durée de vie                      – Le manque de traduction

+ La gestion

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.