MetaFly le robot-insecte idéal pour les petits et les grands !!! [News]

Dépassant de loin les simples drones, le Metafly est un robot volant biomimétique miniaturisé et télécommandé. Avec de vraies ailes qui battent pour voler et s’arrêtent pour planer, il ressemble incroyablement à un papillon ou à une libellule. De plus, il décolle et atterrit sur ces pattes, sa vitesse de vol étant ajustable de 5 à 20 km/h ( ce qui permet une utilisation en intérieur et extérieur). Un seul chiffre résume la prouesse technologique, son poids : 10 grammes. Cet « insecte robot » se pilote très facilement avec une télécommande pourvue de deux manettes. Celle de gauche est « l’accélérateur » et contrôle la puissance du battement d’ailes : à puissance maximale, le Metafly grimpe très rapidement vers le ciel tandis qu’à puissance minimale, le Metafly se met à planer. La manette de droite constitue la « direction », permettant de tourner à droite ou à gauche, de manière plus ou moins serrée selon l’intensité. Le résultat est bluffant et donne des impressions de ballet volant.

Dès sa conception, le Metafly a été conçu afin d’être un jeu pour petits et grands. Malgré son extrême miniaturisation, il n’est pas fragile : il a été testé sur des centaines et des centaines de vols ; son extrême légèreté est un atout en cas d’impact avec un mur ou le sol ; les matériaux élastiques, à la fois flexibles et robustes, permettent d’absorber l’énergie en cas de chocs. Les adultes n’auront donc aucune excuse valable pour ne pas le prêter aux plus petits ! Pour ces mêmes raisons, le Metafly peut s’utiliser aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur. Autre particularité de ce robot hors-du-commun : sa morphologie fait que le plus souvent, il n’effraie ni les oiseaux, ni les insectes. Il s’intègre parfaitement à la nature. Et c’est normal. Car il en est issu !!

Le Metafly est un condensé de micro-technologie. Mais si son inventeur a pu relever un à un les défis de sa conception, c’est qu’il bénéficiait pour cela du plus grand laboratoire R&D (Research and development) au monde : la nature !

Le Metafly apparaît ainsi comme cette alliance optimale de la nature et du progrès : il s’inscrit dans une démarche respectueuse, où l’homme d’aujourd’hui réapprend à observer le monde qui l’entoure, non plus pour le maîtriser, mais pour s’en inspirer. C’est cette expérience qu’offre le Metafly à ses utilisateurs : une communion avec la nature. C’est aussi ce qui fait rêver et explique un tel engouement. Car atteindre cette extrême miniaturisation de 10 grammes représente évidemment un formidable défi intellectuel et technologique. Pour parvenir à intégrer dans ce corps d’insecte tous les composants nécessaires, les designers ont dû imaginer une conception révolutionnaire :
De la structure, ultra compacte et en forme de « colonne vertébrale ».
           • De la mécanique, avec un réducteur breveté en bout de moteur, évitant les habituels trains d’engrenages très volumineux.
          • De l’électronique, pour optimiser la miniaturisation des composants et arriver àune carte de la taille d’un timbre-poste.

Le MetaFly est disponible à partir de 129 euros.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.