Lunch A Palooza, un Party Game que l’on va vite oublier !!!!

Sur le papier, Lunch A Palooza a tout pour plaire ; on se retrouve avec un party game façon Super Smash Bros, mais ici pas de personnages iconiques de chez Nintendo. On contrôlera de la nourriture, oui oui de la nourriture qui se battra dans une arène où le dernier en liste gagne le combat. Lunch A Palooza est développé par le studio Seashell et disponible sur différentes plateformes : PC, PS4, Xbox One, mais aussi sur Nintendo Switch – version testée ici, au prix de 14,99 euros !!! Bien que l’on dise aux enfants de ne pas jouer avec de la nourriture, MAIS là, tout est permis ou presque dans un jeu vidéo, alors foncez ou pas !!!

La bataille de nourriture sera donc autorisée dans ce Lunch A Palooza, mais quelle idée ont eu les développeurs pour vouloir voir des aliments se foutre sur la tronche ; la formule fonctionne-t-elle ?? Avons-nous à faire ici à un future Super Smash Bros ??? Ou l’indigestion va-t-elle nous prendre ??  La réponse un peu plus bas dans l’article !! Une fois le jeu lancé, il faudra avant tout passer dans les paramètres, puis de mettre le jeu en français, étant de base en anglais. Une fois sur le menu principal, plusieurs choix s’offrent à nous :

  • Prendre une commande : ici on retrouve les différents modes de jeu
  • Paramètres : réglage des différentes options
  • Crédits du jeu
  • Le progrès : l’avancement globale du jeu

Les missions se passeront donc dans “Prendre une commande”, on y retrouvera plusieurs choix : Plat Principal : ici pour remporter la victoire, il faudra donc être le dernier sur le ring, La garniture : on se bat avec des coéquipiers, Roi de la cloche : il faudra rester le plus longtemps sur la cloche à dessert, Buffet Royal : on y incarnera de nouveau personnage aléatoirement après chaque défaite. Il faut avouer que les personnages, enfin la nourriture que l’on incarne est comment dire … original, puisque l’on pourra incarner un hamburgers, un épis de maïs, un steack, de la gelée et 4 autres personnages seront à débloquer par la suite. Pour les débloquer, il suffira de jouer un certain temps ou avoir un certains nombres de victoire. Ce que je trouve dommage dans ce Lunch A Palooza, c’est que les développeurs ont fait l’impasse sur un didacticiel et un mode entrainement, il faudra donc assimiler les différentes touches directement en pleins combats, bien que le jeu nous explique à quoi correspondent les touches pendant le chargement, cela n’est pas très pratique. Il ne faudra pas compter sur un quelconque mode histoire et enchainer les combats pour arriver au derniers stage, rien de cela ici. On choisit un des modes de jeu cité en haut, on choisit son personnage, l’arène, c’est parti pour environ 5 minutes de combats et voilà le tour est joué, rien de plus à attendre, une victoire n’apporte rien de plus que notre satisfaction, on ne gagne rien d’autre, pas d’argent ou de bonus ( des skins…). Pourquoi ne pas avoir intégré un tout petit scénario ou bien un peu plus de challenge : enchainer les combats, survie…., ne pas avoir pousser la personnalisation de la nourriture avec pourquoi pas divers petits accessoires, quitte à partir dans le délire totale pour nous accrocher au titre.  Rien de cela, il faudra se contenter de choisir l’un des 4 modes que le “Plat Principal” nous offre, sélectionner son personnage, les adversaires et l’arène, puis de combattre pendant environ 5 minutes et RIEN D’AUTRE. En solo, le jeu n’a pas grand chose pour nous divertir longtemps devant notre console, mais c’est également le même cas pour le multijoueur qui n’a rien d’autre de plus à offrir !!!! Visuellement, le jeu n’est pas une très grande réussite, le jeu manque cruellement de finesse sur cette version Nintendo Switch, on reconnaitra facilement les différents aliments (encore heureux) et leur côté rigolo fonctionne et nous fera sourire. Les différentes arènes, bien qu’elles soient variées, manquent clairement de détaille, les effets ne seront pas là pour rattraper le niveau. Point POSITIF dans tout cela, les temps de chargement sont plutôt rapides. Lunch A Palooza reste sympa entre amis ou bien si l’on compte s’amuser 5-10 minutes en solo, mais pas plus. En ce qui concerne la bande-son, celle-ci colle plutôt bien avec l’univers décalé, je ne l’ai pas trouvé énervante.

Une fois dans l’arène, notre principal objectif sera d’envoyer nos adversaires dans le décors et plus précisément les envoyer hors de l’arène, jusqu’à épuisement de leurs points de vie. Bien qu’il reste simple de prendre n’importe quels aliments en mains , il est dommage que tout soit brouillon sur cette petite arène avec par moment des ustensiles de cuisine qui viendront nous mettre des bâtons dans les roues en cours de combats et à ce moment on se perd, enfin on perdra souvent notre personnage de vue et le hors-jeu se fera vite sentir.

Conclusion

Lunch A Palooza avait tout d’un jeu agréable à plusieurs et en solo, MAIS faut-il encore avoir du contenu. Bien que prendre le contrôle de différentes nourritures (Maïs, Steack…) reste plutôt drôle et originale, surtout pour “se foutre sur la tronche”. Le contenu est vide en ce qui concerne les modes de jeux, mais aussi en contenu, pas beaucoup de personnage, d’arène…, on choisi un combat, une arène, on se tape dessus et hop rien d’autre et on recommence la même chose SANS aucune récompense à la clé, rien de bien motivant hein !!!! 

Les Plus :                                                                                 Les Moins :

– La nourriture en tant que personnage                               – Pas très beau 

– La musique                                                                                     – Le contenu vide (mode de jeu, personnage…)

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.