[Test] World of Goo un jeu inoubliable sur Nintendo Switch

0

Il y a des jeux qui sortent de l’ordinaire et Word of Goo en fait partie. Sorti en 2008 sur PC et plus tard sur IOS/Android, le voilà de nouveau sur la toute nouvelle console de Nintendo « La Nintendo Switch », il faut l’avouer cette dernière ne brillant pas pour son énorme ludothèque pour le moment. Le jeu qui fait beaucoup parler de lui est sans conteste Zelda breath of the wild, il y a également d’autres jeux qui montrent le bout de leurs nez comme Lego City Undercover entre autres , mais aussi des jeux indépendants comme Little Inferno / Human Resource Machine/ Snake Pass et j’en passe. Aujourd’hui, je vais m’attarder sur World of Goo est à sa version Nintendo Switch bien entendue, le jeu est toujours développé par le Studio 2D Boy.

Le principe de World of Goo est tout simple : il suffit de faire passer nos petites boules, appelées les« Goos », au bout d’un tuyau qui les aspirera, cela est simple dit comme ça, mais pour atteindre ce fameux tuyau d’aspiration, il faudra se creuser la mémoire; les niveaux deviennent de plus en plus durs au fur et à mesure de notre avancement. Et oui, World of Goo est un jeu qui demande beaucoup de réflexion, qui joue beaucoup avec les lois de la physique, comme dit plus haut le but est t’atteindre le fameux « tuyau d’aspiration », et pour cela on commence chaque niveau avec un petit groupe de Goo. Les Goos ont le pouvoir de fabriquer/monter une plateforme en les liant entre elles, mais attention toute fois, on n’aura pas assez de Goos pour arriver à notre objectif dans certains cas (Chaque Goos récupérées serviront pour le niveau….), PAS DE PANIQUE, on croisera d’autres Goos sur notre chemin, il faut également se creuser la mémoire pour les récupérer, une fois la main dessus, on peut partir tranquille à l’assaut de notre bon vieux tuyau d’aspiration. World of Goo demande de la réflexion pour atteindre la sortie et pour récupérer nos amies les Goos écartées du groupe, mais aussi pour la physique de la plateforme et des Goos, exemple : si votre plateforme à tendance d’être trop à gauche, elle tombera et vis-versa, à nous donc de trouver la bonne option d’équilibre, les touts premiers niveaux de World of Goo sont très simples : nos Goos ne risquent pas de mourir ENFIN POUR L’INSTANT. Car oui, nos chères petits Goos peuvent mourir soit en tombant de très haut ou à causes de piques qui apparaissent dans certains niveaux, alors il faudra faire attention à nos Goos.

Dans World of Goo, nous trouverons 4 chapitres (sans compter l’épilogue et World of Goo Corporation), chaque chapitres disposent également de plusieurs niveaux, le chapitre 1 dispose de 12 niveaux par exemple. Tous différents les uns des autres, les niveaux de World of Goo sont tous réussis et ont chacun leurs propres charmes, la première fois que l’on voit une Goo, on ne peut qu’être charmé par cette toute petite boule noire, au fil des niveaux on découvrira de nouvelles espèces de Goos dont environ une dizaines parmi elles :

  • Les plus communes (rencontrées dès le premier niveau) sont noires.
  • Les albinos sont blanches, permettent plus de liaisons.
  • Les lierres sont vertes.
  • les boules d’eau.

 

Certains Goos comme les noires ne peuvent plus être détachées une fois liées, alors réfléchissez bien et optez pour la meilleur solution. Un niveau nous pose un problème!!! ce n’est pas un souci, on peut débloquer le suivant et retourner à ce dernier par la suite avec la tête plus reposée, CELA ÉVITE DE NOUS ÉNERVER SUR LE MOMENT, la difficulté est plutôt bien dosée. Il existe aussi des objets ou des éléments de la nature qui peuvent nous aider pendant notre mission, comme par exemple les ballons qui s’élèvent dans les airs et peuvent être attachés à une structure de Goo, idéal si l’on veut faire monter notre structure ou éviter de la faire pencher sous le poids de nos Goos. Techniquement parlant World of Goo est réussie, son côté coloré lui va à merveille, les Goos sont très réussies et attachantes. Une fois lancé dans l’aventure, on ne veut plus les quitter. QUE DIRE DE LA BANDE-SON ?? Elle est reposante et envoûtante à la fois et colle bien avec cet univers. World of Goo nous tiendra pendant 5-6 heures de jeu voir plus, selon votre rythme, la durée de vie reste raisonnable, même si l’on en veut encore plus. 

Pour ce qui est de la jouabilité, on peut opter pour plusieurs options sur la Nintendo Switch, le mode TV, on aura besoin que d’un Joy-Con ou bien de choisir le mode tablette avec la Joy-Con ou bien tout simplement jouer avec ses doigts. Pour moi la solution idéale pour jouer à World of Goo est de choisir le mode tablette et avec un Joy-Con.

Conclusion :

World of Goo est un jeu indépendant qu’il faut absolument posséder, si vous avez une Nintendo Switch. Le jeu est magnifique, comptez sur une bande-son reposante et envoûtante, comptez avec une difficulté bien dosée, le mode tablette de la Switch est idéal pour ce genre de jeu.

Pour 9,99 euros, franchement, il ne faut pas réfléchir, FONCEZ DIRECTEMENT !!!

 

 

90% Excellent

World of Goo est un excellent jeu de réflexion avec une difficulté bien dosée, une durée de vie honnête pour son prix, Un excellent jeu indépendant sur Nintendo Switch.
+Magnifique
+Les Goos attachantes.
+Jouabilité
+Mode tablette (avec ou sans Joy-Con).
+Durée de vie.
- Que 4 chapitres ???

  • 90 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply