[Test] Snake Pass, dans la peau d’un sssserpent (PC)

0

Version envoyé par l’éditeur

Snake Pass est disponible sur Xbox One/PS4/Nintendo Switch et PC via Steam pour le prix de 19,99 euros.

Vous cherchez un jeu qui sort de l’ordinaire ??? Ne cherchez plus, Snake Pass est fait pour vous, disponible sur Xbox One/PS4, Nintendo Switch et PC via Steam, le jeu est développé par Sumo Digital (Little big Planet 3, Forza Horizon 2, Dead Island 2). Dans Snake Pass, on contrôlera un serpent nommé Noodle, accompagné de son acolyte Doodle un joli colibri; le principe du jeu est très simple : il suffit de faire traverser le niveau à Noodle accompagné de Doodle, jusqu’au portail, mais cela ne sera pas aussi facile, puisqu’il faudra récupérer les 3 pierres clés du portail pour ainsi l’activer, mais ce n’est pas tout, il faudra également essayer de trouver/dénicher des bulles d’eau, oui oui des bulles d’eau et il y en a un sacré paquet (10-15 à peu près), ainsi que des pièces en or.

J’ai testé la jouabilité de Snake Pass clavier et manette, si vous avez une manette optez pour cette dernière qui pour moi reste la plus facile/simple pour contrôler Noodle.

 

L’idée de contrôler un serpent est très alléchante, faut-il encore que le jeu soit réussi aussi bien pour son côté fun, que sur la jouabilité, ainsi que pour son aventure.

Je peux vous dire que Snake Pass remplie le contrat haut la main.

Ne comptez pas manger toutes sortes d’animaux dans Snake Pass, Noodle est inoffensif et végétarien, il faut croire.

Une fois le jeu lancé, je me suis retrouvé avec un jeu très coloré et magnifique, que se soit les décors que nos 2 acolytes Noodle (le serpent) et Doodle (l’oiseau), Noodle est très attachant avec sa couleur orange et ses rayures noir/jaune/orange et sa petite tête inoffensive. Que dire de Doodle ?? Il est tout aussi attachant. Les niveaux parcourus sont magnifiques. Les feuilles, l’herbe, l’eau, les obstacles fait avec des bambous…. sont juste magnifiques, les effets d’ombres sont également réussis, la patte graphique m’a tout de suite fait penser à Viva Pinata sur Xbox 360 à l’époque. L’univers de Snake Pass est enfantin et j’adore ça, on a qu’une envie : c’est de s’évader dans le royaume d’Haven Tor de Snake Pass.

Tout n’est pas rose dans le monde d’Haven Tor, un individu a saccagé le royaume en détruisant les portails.

Mais attention, traverser les niveaux et récupérer les bulles d’eau/pierre clés du portail et les pièces, demande beaucoup de patience et de réflexion, on contrôle un serpent, alors il faut penser comme un serpent, notre petit Noodle demandera un certain temps d’adaptation, car ici on ne contrôlera pas le corps entier de Noodle mais juste sa tête, avec une simple pression de bouton/touche on lèvera/baissera la tête de Noodle, tout en appuyant sur un autre bouton/touche pour déplacer le serpent, le reste du corps suivra, pour les déplacements au sol il suffit d’appuyer sur un bouton pour faire avancer plus rapidement Noodle il faudra faire des zig zag (droite/gauche) avec les joysticks de la manette. Ce qui reste le plus difficile et demande un temps d’adaptation reste de faire monter Noodle sur un obstacle pour aller chercher une bulle d’eau/Pièce/Pierre clés du portail, entortiller Noodle autour d’un obstacle demandera beaucoup de patience avant de bien comprendre le système de déplacement. Le physique de Noodle est vraiment impressionnant on croirait réellement prendre un serpent entre nos mains, une chose est sûr, une fois la jouabilité maîtrisée, on prendra que du plaisir à jouer à Snake Pass.

Au début, je me suis posé la question : « A quoi peut bien nous servir Doodle (le petit oiseau) ??? »Et j’ai eu ma réponse assez vite, Doodle servira de lever/porter Noodle dans certaines situations, avec une simple pression sur le bouton/touche en plus d’être notre guide, dommage qu’il ne serve pas plus que cela, plus d’interaction aurait été fun. A mi-chemin des niveaux, on tombera sur des check points, idéals en cas de chute dans le vide, car oui dans Snake Pass, Noodle peut mourir, uniquement si il tombe dans le vide, cela reste très ragent, surtout quant on a récupéré les bulles d’eau/pièces et pierres clés du portail et que l’on a galéré pour les avoirs. Je peux vous dire que le stresse nous prendra à chaque fois que l’on se trouvera pas loin du vide.

FAITES BIEN ATTENTION AUTOUR DE VOUS, vous savez ce qu’il vous attend en cas de chute.

Musicalement Snake Pass est une réussite, les musiques (même si elles reviennent assez souvent), restent douces à nos oreilles et tout comme la patte graphique du jeu, elles restent enfantines, elles nous détendent, elles nous font voyager au pays du soleil; les bruitages ne sont pas en reste, entendre l’eau, le vent, le « SSSS » de notre Noodle nous immergera immédiatement dans cette aventure. Dommage que le jeu se termine au bout de 6-7 heures, cela reste très honnête, le jeu est tellement prennent que l’on en demande bien plus, on ne veut pas quitter notre duo, si touchant.

 

Conclusion :

Snake Pass est un jeu incontournable. Contrôler un serpent est vraiment très fun, l’univers très coloré et enfantin ainsi reposant, comptez en plus sur une musique envoûtante. La jouabilité quant à elle demandera un petit temps d’adaptation, après c’est que du bonheur et la durée de vie reste très honnête pour ce genre de jeu.

Une fois plongé dans l’aventure, on ne lâchera plus notre duo Noodle et Doodle.

 

 

90% Excellent

Snake Pass est un excellent jeu, magnifique, musique envoûtante, durée de vie qui tient la route.
+ Noodle et Doodle
+ Magnifique
+ Bande-son envoûtante
+ Durée de vie
- Doodle pas plus exploité
- Jouabilité au clavier pas pratique

  • 90 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply