[Test] Silence PC

0

Testé sur une version envoyée par l’éditeur. 

Développeur Daedlic
Prix 29,99 euros

The Whispered World 2 (Silence) est la suite directe du jeu. Les chroniques de Sadwick : The Whispered World sont sorties en 2009 sur PC, le jeu avait été très bien accueilli et une suite a longtemps été attendu, mais malheureusement « Silence » a eu quelque soucis à son programme, qui, lui a duré un sacré bout de temps et on ne pensait pas le voir arriver un jour. Mais voilà qu’en 2016 il pointe le bout de son petit nez sur PC/Mac/PS4 et Xbox one; personnellement, je n’ai jamais joué au premier épisode car je n’étais pas un joueur PC à cette époque et qu’il me semble qu’il ne soit jamais sortie sur console, si je ne me trompe pas. Ce qui m’avait attiré sur Les chroniques de Sadwick, c’est sa patte graphique et son côté sombre et coloré en même temps, j’ai été vraiment dégoûté de ne pas y avoir joué en 2009.

Est-ce que toutes les qualités qui m’avaient attiré sur Les chronique de Sadwick, je vais les retrouver dans sa suite ???? Je l’espère beaucoup.

Peut-on comprendre l’histoire de Silence, si on n’a pas joué au premier épisode ?? Oui, mais avec quelques éléments en moins, comme l’histoire réelle de notre héros/adolescent « Noah », qui était le personnage principal du premier jeu, mais en tant qu’enfant, à part cela, on comprend très bien l’histoire de « Silence », je vous expliquerais pourquoi par la suite.

Tout d’abord, l’histoire de « Silence » commence avec Noah et sa petite sœur Renie, qui fuient les bombardements d’un raid aérien, par la suite, ils arrivent à s’enfermer dans un bunker où Noah essaye tant bien que mal de réconforter sa cadette avec divers éléments du décors; cette petite introduction est très touchante et pleine de justesse, on sent le lien frère/sœur car on s’aperçoit que Noah fait tout pour protéger et réconforter Renie mais malheureusement et malgré tout ses efforts pour protéger sa petite sœur, une bombe a touché le bunker et Noah est retrouvé coincé sous les débris et Renie a disparu. Il faut comprendre que le monde de « Silence »  joue entre la vie et la mort comme une sorte de frontière : dans le premier épisode, Noah avait été plongé dans le coma lorsqu’il était enfant, il devint le roi de Silence sous les traits d’un clown triste nommé Sadwick et en brisant un miroir magique, Noah fût capable de retourner dans le monde réel.

Dans cette suite, vous l’aurez compris, Noah va retourner dans le monde de « Silence » suite à ce bombardement sur le bunker, notre rôle cette fois-ci sera de retrouver Renie car dans le monde de Silence, lui aussi porte les traces d’un cruel conflit, qui est maintenant dirigé par une fausse reine et de son horrible armée de soldats sans visages nommée les « Traqueurs », que l’on rencontrera dès le début. Son objectif ? mettre la main sur le dernier fragment du miroir brisé par Noah et voir son rêve de conquête se réaliser. Voilà en gros l’histoire de Silence.

Tout au long de notre aventure, nous rencontrons des personnages charismatiques comme la chef des rebelles Kyra, mais malheureusement ils ne sont pas assez mis en valeurs, le personnage ou plutôt la bestiole qui m’a marqué le plus est Spot la chenille toute verte qui va nous servir tout au long de l’aventure, car celle-ci à la faculté de se gonfler ou de s’aplatir, ce qui va nous aider dans pas mal de situation. Quant à notre héros Noah, dommage qu’il ne prenne pas assez de décision par lui-même et se pose beaucoup de questions, on n’a qu’une envie : lui secouer les puces une bonne fois pour toute, quant à Renie, elle est tout le contraire : elle est beaucoup plus intéressante à jouer, étant un enfant; elle prend ce monde pour un jeu. Silence étant un point & click, il est très facile de le prendre en main n’étant pas un habituel de ce genre de jeu, j’ai vite près mes marques, les interactions avec le décors sont assez nombreuses, vous pouvez également compter sur une facilité pour les interactions avec le décors en appuyant sur la roulette de votre souris ou sur la touche espace, toutes les interactions possibles brilleront, cette fonction est illimitée. Si vous ne comptez pas chercher par vous même, vous utiliserez vite cette option, personnellement je l’ai utilisé au moins 5-6 fois, cela m’a bien aidé. L’ensemble du jeu se rapproche d’avantage à du cliqué/combiné.

A certains moment, des dialogues vous demanderont un choix, il faudra être rapide dans votre réponse, car celle-ci est très importante ou PAS!!!! Et oui, j’ai été vite emballé par cette idée, qui aurait pu débouché sur quelque chose de génial, comme un impact dans la suite de l’aventure ou des événements différents selon les décisions prises, et bien NON, si vous optez pour une réponse qui ne correspond pas au scénario, vous perdez tout simplement la vie et vous recommencerez là où le choix était à faire, c’est à dire, juste avant le dialogue, c’est vraiment dommage.

Vous  trouverez également aucun inventaire dans Silence, ne comptez pas faire une combinaison avec certains objets, le jeu reste assez dirigiste. Sinon dans son ensemble, il n’y a rien à reprocher à cette jouabilité, simple et efficace, cela reste un excellent point & click.

Là où Silence m’a agréablement surpris c’est du côté de sa patte graphique, le jeu est MAGNIFIQUE,  les décors, les personnages et les effets de lumières et d’ombres, les animations, nous en mettront pleins la vue, on se croirait même dans un animé tellement le jeu est magnifique ; chaque tableau parcouru est une vraie réussite, le nouveau moteur graphique choisit par Daedlic est tout simplement génial, la bande-son, elle reste plutôt réussite, je vous conseille d’embler de choisir les voix anglaises (uniquement avec sous-titre français), elles sont pour moi les mieux réalisées, surtout le caractère insouciant de Renie, qui est joué à la perfection.

Conclusion :

Dans son ensemble : Silence est un excellent jeu, même si vous ne connaissez pas le premier épisode, cette suite est à faire absolument, graphiquement magnifique, jouabilité simple mais efficace, la bande-son anglaise est une vraie réussite.

Que vous possédez PC/Mac/PS4/Xbox one, FONCEZ!!!

 

90% Excellent

Silence est tout simplement un excellent jeu, Graphiquement splendide, jouabilité agréable et facile, bande-son réussie, l'univers est très touchant et agréable, une fois plongé dans le monde de Silence on ne veut plus lâcher son clavier/manette.
+ Magnifique
+ Bande-son agréable.
+ Son prix.
+ Jouabilité.
- Les faces de dialogues pas assez poussées.

  • 90 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply