[Test] Shantae : Half-Genie Hero (Nintendo Switch)

0

Prix conseillé : 19,99 euros

En me baladant sur l’eShop de la Nintendo Switch, je suis tombé sur un jeu qui a attiré mon attention « Shantae : Half-Genie Hero »disponible au prix de 19,99 euros. Le jeu se veut être dans la catégorie action/aventure, plateformes à l’ancienne, développé par WayForward Technologies et inti Creates, sortie sur Playstation 4, PS Vita, Xbox One, Wii U et Nintendo Switch, financé par les internautes via Kickstarter jusqu’en Octobre 2013, puis via une collecte de dons via PayPal sur leur site internet qui prit fin le 16 décembre 2016. Le jeu représente beaucoup pour le studio américain, né sur Game Boy avant de débarquer sur l’eShop de la DS et 3DS, puis maintenant sur toutes les consoles. 

L’histoire de Shantae : Half-Genie Hero reste plutôt simple à comprendre, notre chère petite génie dort et rêve. Shantae se retrouve à Scuttle Town et découvre une trappe mystérieuse dans l’atelier de son oncle, qui la conduit dans une grotte lumineuse, abritant une belle fontaine. En touchant son eau, Shantae est immédiatement transportée au Royaume des Génies. À ses pieds, un sceau magique se brise, et un puissant mal parvient à s’échapper, alors que tout devient confus autour de Shantae avant qu’elle ne perde conscience. Elle se réveille alors dans son lit, se demandant s’il ne s’agissait que d’un rêve ou d’une prophétie d’événements à venir. L’aventure commence bien entendu au réveil de Shantae et nous partons de suite à l’atelier de son oncle, voir cette fameuse trappe, qui, comme vous devez bien vous en douter, rien ne se passe pas comme dans son rêve, notre principale mission est également d’aider notre oncle à chercher des pièces pour une certaine machine qui servira beaucoup pour la ville « Scuttle Town ».  En parlant de la ville, cette dernière à bien des soucis entre les attaques de pirates et autres bizarreries, ainsi qu’un maire qui veut changer de génie trouvant Shantae incompétente. Notre petite génie aura bien des soucis, un peu partout.

La ville Scuttle Town  sert de hub central pendant toute l’aventure, on accède progressivement à une demi-douzaine de lieux par l’intermédiaire d’une carte et d’un oiseau géant. on trouvera dans cette ville : magasins, galerie d’art… 

Le jeu nous poussera également à revenir plusieurs fois dans les niveaux via le biais de petites missions et aux transformations de Shantae que l’on gagne en parcourant divers niveaux, grâce à certaines transformations, des phases inaccessibles, ne le seront plus. Alors, OUI, le jeu reste très répétitif dans le principe, cela reste la seule solution pour pouvoir obtenir tous les objets de chaque niveaux. La difficulté est bien présente, vous perdez toute votre vie avant le point de sauvegarde, on recommence tout à zéro. Comment ne pas être frustré lorsqu’on galère 10-15 minutes et en un rien de temps on perd toute notre vie; on recommence depuis le dernier point de sauvegarde. La patience, le calme et notre savoir faire sont mis à rude épreuve ici, mais quel bonheur de retrouver une telle chose dans un jeu. Un niveau en particulier m’a mis les nerfs à vifs : c’est celui où il faut monter le plus vite possible (attention obstacles de partout), tout en évitant la grosse bestiole qui monte pour nous « bouffer », ici, l’erreur n’est pas permise. Notre petite Shantae à la particularité de se transformer en divers animaux (singe, éléphant, crabe…..) toutes ces formes nous seront bien utiles pour pouvoir terminer les niveaux à 100%.

Graphiquement, le jeu est réussi, avec une bonne veille 2D, ici en haute définition, les décors qui mêlent harmonieusement les éléments en bitmap et en polygones, notamment au travers de multiples parallaxes vectoriels. Le jeu nous promet de beaux détails, d’effets somptueux et autres jeux de lumières. Tout au long de notre aventure, la fluidité des personnages est également au rendez-vous, les boss qui sont gigantesques sont « MAGNIFIQUES » et grouilles de détails. La bande-son est réussie malgré sa répétitivité, elle reste très reposante. Pour ce qui est de la jouabilité, cette dernière reste très simple : Shantae attaque avec ses cheveux, elle peut lancer des boules de feu et autre sorts (déblocables selon votre avancement et surtout grâce au rubis récolté).  

Le jeu est également traduit en français, sauf que la traduction reste à désirer avec pas mal de fautes d’orthographes.

En ligne droite,  on peut voir la fin du jeu au bout de 3-4 heures, comptez le double, voir plus pour finir le jeu à 100%.

 

 

Conclusion :

Shantae : Half-Genies Hero est un très bon jeu à l’ancienne sur Nintendo Switch, que tous les ancien(nes) ne devront pas louper. Quand au petits nouveaux, laissez-vous tenter par cette belle aventure. Le jeu est réussi visuellement, la jouabilité est top, la bande-son quant à elle est douce mais tourne en rond malheureusement. La durée de vie est faible en ligne droite, on peut la doubler voir tripler en finissant les niveaux à 100%. 

 

 

70% Très bon

Shantae : Half-Genie Hero est un très bon jeu à l'ancienne, qui a malheureusement certains défauts.
+ Magnifique
+ Jouabilité
+ Un jeu à l'ancienne
- La traduction qui laisse à désirer
- Durée de vie en ligne droite faiblarde
- Beaucoup, beaucoup de patience

  • 70 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply