[Test] Oceanhorn (Nintendo Switch)

0

Après avoir envahie nos smartphones et nos pc, voilà qu’ Oceanhorn :Monster of Uncharted Seas débarque enfin sur nos consoles et ici, je vais m’attaquer plus précisément à la version Nintendo Switch du jeu, ayant joué et testé le jeu sur pc il y a maintenant 2 ans environ, vous retrouverez mon test sur le site . Oceanhorn m’avait surpris et emballé à l’époque, il m’avait tout de suite fait penser à Zelda, après tant d’années le voilà qu’il arrive sur la toute nouvelle console de Nintendo la « Switch », j’étais impatient de tester cette version, qui pour moi semble idéale sur la console de Nintendo, du fait que l’on puisse jouer sur la TV ou en mode tablette, Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas est disponible au prix de 14,99 euros sur le Nintendo eShop. Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas ressemblait/empruntait beauuuucoup à la licence Zelda et plus précisément à Wind Water, ce n’est pas pour me déplaire au contraire, sachant que j’ai adoré cette épisode, pourquoi je dis ça ??? Des îles à visiter, naviguer sur son bateau, récupérer des quarts de cœur et j’en passe, une belle ressemblance à Zelda : Wind Water non!!! OUi j’ai adoré la version pc, mais qu’en est-il de la version Nintendo Switch ?? Vais-je trouver autant de plaisir à y jouer ?? Cette version tourne-t’elle correctement ??? Qu’apporte cette version ??? énormément de questions me passent par la tête concernant cette version.

L’histoire d’Oceanhorn est plutôt banale, nous incarnons un jeune garçon qui part à la recherche de son père qui était partis combattre un monstre légendaire « Oceanhorn », mais qui n’est jamais revenu, vous voyez ce que nous devrons faire non ??? Partir à la recherche de notre petit papounet. On se réveille de bon matin dans notre toile de tante, avec pour seul arme (pour le moment) un petit morceau de bois et « hop », partons à l’aventure. Pour cela, nous devons parcourir/visiter différentes îles et résoudre les énigmes qui seront sur notre chemin et dialoguer avec divers personnages tout au long de notre aventure, et oui dans Oceanhorn, il ne faudra pas que se battre. Avant toute chose, parlons des graphismes et d’optimisation de cette version « Switch »: qui est certes n’est pas haut niveau MAX de la version pc, mais elle n’a pas à rougir face à cette dernière, on peut compter sur les 720p et les 60 images par seconde en mode portable et sur les 1080p et les 60 images par seconde également en mode TV, le jeu dispose d’un framerate très stable et solide, petite faiblesse cependant en mode TV pour des ombres moins détaillées et quelques détailles un poil grossiers.

 

On peut reprocher des textures et contours  effet « plastique » qui laisse à désirer. Dans son ensemble le jeu reste très joli à regarder et les différentes îles que l’on parcourt sont variées et bien conçues, le cycle jour/nuit est du meilleur effet. L’évolution de notre héros se fait très simplement sous forme d’EXP, il suffit de battre des ennemis qui nous donneront des petits rubis bleus (le nombre dépend de la taille de l’ennemi), ou bien en complètent les 3 objectifs proposés sur chaque îles, l’augmentation de niveau nous débloquera des objets bien utile, comme par exemple le lance grappin pour notre bateau ou bien l’augmentation du sac de bombe… On peut également upgrader ses armes et obtenir par exemple un bouclier miroir ou quelques sorts (feu, glace…), augmenter notre barre de vie grâce aux quarts de cœur. En revanche, je trouve dommage que l’on ne puisse pas contrôler notre bateau, une fois en mer, on reste que spectateur des déplacements, pour aller d’une île à une autre, il suffit d’ouvrir la carte (une fois sur le bateau) et de sélectionner une île et « hop » le bateau trace sa route tout seul comme un grand.

Attention en mode portable, les textes sont vraiment tout petit, un agrandissement serait bien vue pour l’avenir.

 

La bande-son est toujours aussi douce et captivante et en parfaite adéquation avec les niveaux, Kenji Itô et Nobuo Uematsu sont aux commandes, deux compositeurs de génies mondialement connus, le résultat ne pouvant être que réussi. Concernant la jouabilité, la manette de la Nintendo Switch est quand même beaucoup plus pratique que le combos clavier/souris, chaque action de notre héros seront prédéfinies sur les boutons, attention toutefois de ne pas appuyer sur le mauvais bouton (quand tout sera débloqué), le nombre de fois que j’ai lancé une bombe, alors que je voulais une action avec l’épée, c’est ragent. Notre héros est aussi incapable de sauter au début d’aventure (un parti prit par les développeurs), on a vite tendance à appuyer sur un bouton pour qu’il puisse enjamber les obstacles devant nous et quand rien ne se passe c’est frustrant, on a juste envie de lui mettre un bon coup de pied au « derrière » pour qu’il puisse  passer cette obstacle devant lui.

Pour finir,  pour Oceanhorn, comptez environ 7-8 heures en ligne droite, la barre des 15 heures pouvant être franchis pour finir le jeu à 100%, ce qui reste très honnête au vu du prix proposé.

Cette version Switch qu’apporte-t’elle de différent? si l’on possède la version pc du jeu, rien en particulier, pas d’îles supplémentaires ou de quelconque bonus, à part le plaisir de jouer dans son canapé ou dans son lit, malgré que l’on peut faire cela avec la version smartphone (mais pas avec le même plaisir).

 

 Conclusion :

Oceanhorn: Monster of Uncharted Seas sur Nintendo Switch est une superbe réussite, si vous possédez une « Switch » foncez les yeux fermés, pour tous les autres qui ont déjà joué au jeu que ce soit sur PC/Smartphones, cela en revient qu’à vous de voir si vous voulez oui ou non vous relancez dans l’aventure et de dépenser 14,99 euros

 

                                BONNE AVENTURE !!!!!!!!

90% Excellent

Le portage de Oceanhorn : Monster of Uncharted Seas suu la Nintendo Switch est tout simplement excellent malgré quelques défauts.
+ Toujours aussi beau
+L'évolution du héros
+ La jouabilité.
+ La bande-son
+ Durée de vie
- Pas d'îles supplémentaires sur cette version
- le personnage ne sait pas sauter dès le début de l'aventure

  • 90 %
  • User Ratings (1 Votes) 98 %
Share.

About Author

Leave A Reply