[Test] Dead Rising 1 PC

0

Cela fait déjà 10 ans  que le tout premier Dead rising sortie la toute première fois et aussi que je mettais les mains sur une manette Xbox 360; et oui, c’est à cause de ce jeu que j’ai également craqué pour la console de Microsoft à l’époque.

Et pour les 10 ans de Dead Rising, CAPCOM a décidé de ressortir le jeu sur PC et consoles actuelles, avec un joli lifting et surtout les 60 fps constants, ici, je vous parlerai principalement de la version PC, vous pouvez opter pour acheter le jeu seul ou en triple Packs (qui inclus Dead Rising 1 & 2 ainsi que Dead Rising 2 Off the Record).

  • Dead Rising 1 : 19,99 euros sur Steam.
  • Dead Rising Triple Pack : 48,94 euros sur Steam.

Je peux vous dire que cette version PC est resplendissante, vous pouvez compter sur les 60 fps, ainsi qu’un nombre incalculable d’options : Fréquence de rafraîchissement, V-SYNC, Anti-Aliasing….. Le jeu a tout pour plaire aussi bien pour les anciens joueurs que les nouveaux.

  

Dead Rising 1 m’avait séduit à l’époque pour son côté old school et sa difficulté bien coton, avec une bonne jouabilité à l’ancienne et surtout pour son univers de zombies, bien avant que la mode « zombies » arrive. L’histoire, les personnages avaient un côté drôle et l’on pouvait également habiller notre héros de drôle de manière, bien rigolote parfois. Malgré temps d’années écoulées, est-ce que Dead Rising vaut toujours le coup de (re)découvrir ??? Nous allons voir ça tout de suite.

Tout d’abord, Dead Rising c’est quoi ??? C’est tout simplement un bon gros beat’em all où l’on massacre des tonnes et des tonnes de zombies, vous êtes dans la peau d’un jeune reporter Frank West, qui est prêt à tout pour le scoop du siècle, il décide de se rendre dans la ville de Willamete où un grave accident s’est passé. On découvre vite que l’épicentre de l’épidémie n’est ni plus ni moins le centre commercial de la ville, donc bien évidement notre petit Frank sera déposé sur le toit du centre commerciale, on aura que 72h, pour découvrir ce qui s’est passé et tout est bon pour prendre des BONS CLICHÉS.

Après la petite cinématique d’ouverture qui est tourné avec le moteur du jeu, on découvre que le jeu a pris un bon coût de vieux tout de même, il ne faut pas s’attendre à des graphismes à nous arracher la rétine, mais cela reste tout de même joli malgré les années passées et il y a tout de même des différences comparé à la version d’origine, heureusement.

Avec ma configuration : Intel Core I5, GTX 960m et 8 Go de Ram, j’ai pu activer toutes les options à fond, Dead Rising tourné sans problème à 60 fps et j’ai VRAIMENT REDÉCOUVERT le jeu, le jeu est nettement plus fin est un poil plus beau.

Je me souviens à mon époque, le jeu était assez coton et il l’ai toujours autant aujourd’hui, et le nombre de zombies est incroyablement plus nombreux que sur Xbox 360, CAPCOM avait du faire des sacrifices à cette époque déjà sur la 360, qui manquait de pep’s, comptez également des temps de chargement beaucoup plus courts, ce qui n’est pas négligeable.

Comment se passe la progression dans Dead Rising ??? De la façon d’un RPG : on doit gagner/monter de niveau pour pouvoir avancer, alors un conseils : massacrez et massacrez encore des zombies, tout en essayant de sauver des personnes coincées dans le magasin, ce qui rapportera bien évidement plus de point « exp » ou tout simplement en prenant des clichés qui rapporteront des PP (points expériences dans le jeu), mais pour cela il faut les réussir.

Une fois que vous montez de niveau, on pourra augmenter la santé, l’endurance, la distance de lancé…..

Et bien évidement, on commence le jeu, avec un Frank West de niveau 1, mais en plus de devoir faire monter notre héros de niveau, il faut également faire attention à nos armes et notre santé , et oui nos armes ne sont pas illimité, alors si vous vous trouvez dans une mauvaise position, évitez de vous retrouver sans armes; concernant notre santé, bah il faudra manger/boire pour pouvoir en récupérer une partie, voir la totalité, cela dépend de ce que l’on mange/boit. Concernant les armes, je vous conseil, particulièrement les armes blanches plutôt que les armes à feu, pourquoi ?? Ah cause de son système toujours aussi archaïque et qui a très mal vieillie ici. La santé de Frank est ici représentée par des carrés de couleur jaune, qui augmentera au fur et à mesure (enfin si vous décidez d’augmenter sa santé).

ss_70f2a9c19d43012ab8d4163be416ba12e46ac549-1920x1080  ss_fd0d8599b19d41a0935518b63a4e99794e1e8f95-1920x1080

Je peux vous dire que l’on s’amuse toujours autant dans Dead Rising, que l’on soit un(e) ancien(ne) ou un(e) nouveau(elle) venu(e), on ne peut être que charmé par cette univers et l’univers zombies est devenu à la mode de nos jours non!!!! (merci Walking Dead). Bref de plaisanterie . . . le côté old-school des couleurs dignes d’un word-art renforcent la vieillesse du titre. qui en ravivera certain et va en charmer plusieurs. Rajoutez à cela un scénario digne d’une série B voir Z, qui ne se prend absolument pas la tête avec des clins d’œil « en veux-tu en voilà » sur la société américaine et plus précisément sur la société de consommations. Ce qui reste toujours aussi marrant se sont les boss de Dead Rising qui sont tous aussi « psychopathes » les uns les autres avec cette petite tranche d’humour.

Concernant la jouabilité, elle reste toujours au top, malgré les années, dommage que les faces de tire n’ont pas été amélioré pour ce remake, celle-ci reste trop compliqué et trop rigide pour être manipulé rapidement en pleine action, on se retrouvera vite débordé de zombies avant de réagir.

A part sa que reprocher à Dead Rising, qui reste malgré les années à jeu INDISPENSABLE.

 

Avis :

Cette version PC de Dead Rising est une vraie réussite. Quel plaisir de (re)découvrir cette épisode sur PC et PS4/ONE, qui a tout de même de jolie amélioration comparé à l’original. Le jeu reste toujours autant jubilatoire et les ennemis « BOSS » sont vraiment marrants et le côté dramatique américain rajoute un sacré plus.

Vous cherchez un défouloir, ne cherchez plus !  Dead Rising est fait pour vous.

Au passage, cela nous permet de revoir l’histoire première de Dead Rising qui reste le MUST de la licence.

 

80% Au Top

Dead Rising 1 sur PC est au Top de sa forme, malgré son manque de réelle innovation, comme une hausse des graphismes et une refonte des faces de tire.
+ Retrouvez Frank West.
+ 60 fps.
+ Les Boss marrants.
+ Un vrai défouloir.
- Les graphismes.
- Les faces de tire.

  • 80 %
  • User Ratings (0 Votes) 0 %
Share.

About Author

Leave A Reply